La start-up Zoox, qui développait son tout premier véhicule et a récemment été rachetée par Amazon, a présenté son modèle. Il s’agit d’une navette autonome conçue pour offrir un maximum de sécurité, avec une capacité de batterie prévue pour durer une journée entière de service.

Le développement de la navette de Zoox s’est fait dans le plus grand des secrets jusqu’au rachat par Amazon, qui a forcément mis en lumière le projet américain. Il s’agit d’une navette à quatre places mesurant 3,63 mètres de long. Avec sa possibilité de rouler dans les deux sens et ses quatre roues directrices, elle est taillée pour les parcours urbains sinueux.

« Conçu et fabriqué aux États-Unis, Zoox est le seul véhicule offrant une conduite bidirectionnelle et quatre roues directrices » note la marque dans un communiqué, qui précise bien que la navette n’aura pas de poste de conduite. « Le véhicule possède une configuration à quatre places, face à face symétrique qui élimine le volant et les positions vues dans les designs de voitures conventionnels. »



Le plus impressionnant pour un véhicule de cette taille, c’est surtout la batterie de 133 kWh qui y est intégrée, et qui offre forcément des capacités uniques : « Le véhicule possède une batterie de 133 kWh, une des plus grandes parmi les véhicules électriques aujourd’hui, lui permettant d’opérer pendant 16 heures en continu avec une seule charge. »

L’accent a également été mis sur la sécurité, puisque le système de conduite autonome repose sur « une architecture unique de caméras, capteurs et LiDAR pour obtenir un champ de vision à 270 degrés dans chacun des quatre coins du véhicule, éliminant l’angle mort », comme l’explique le communiqué.

À moyen terme, Amazon veut déployer une flotte de Robotaxi similaire à celle voulue par Elon Musk avec le Full Self Driving de Tesla, et la navette Zoox aura un rôle clé dans cette perspective. Elle est déjà en tests à Las Vegas, San Francisco et Foster City.