Misant sur l’électrification de ses modèles, le groupe BMW a également confirmé vouloir investir dans la technologie hydrogène, en dévoilant un prototype sur base de X5 à Francfort.

L’industrie automobile roule à pleine vitesse dans l’électrification des véhicules, cela ne fait aucun doute. Hors le groupe BMW a avoué au Salon de Francfort ne pas oublier l’hydrogène. Cette énergie a pourtant émergé dès 2006 sur l’Hydrogen 7 et en 2015 sur une i8 lourdement modifiée.

Un prototype i Hydrogen Next a été présenté, revêtant une carrosserie de X5, avec bloc électrique alimenté par une pile à combustible (PAC). Les grandes narines et prises d’air frontales ne sont pas là pour amuser la galerie. Il faut en effet absorber une grande quantité d’air afin d’alimenter en oxygène la PAC. Pas de puissance ni d’autonomie pour le moment, mais BMW travaille avec Toyota au sein de l’Hydrogen Council.

Une BMW à hydrogène de série en 2025

Le constructeur bavarois compte lancer une première petite série dès 2022, toujours sur base du SUV X5. Ce n’est qu’en 2025 que BMW devrait lancer son premier modèle à hydrogène en série.

Publicité


En parallèle, 25 modèles rechargeables disponibles d’ici 2023, « dont la moitié sera 100% électrique » confirme le PDG Oliver Zipse. Suite à l’i3, le SUV iX3 débarquera en 2020, suivi des i4 et iNext en 2021.

Publicité