Xiaomi semble sur le point de rejoindre le marché de l’automobile électrique. Plus célèbre pour ses téléphones et appareils high tech, la marque pourrait produire son premier modèle avec l’aide du géant chinois Great Wall.

Alors que l’Apple Car faisait les gros titres il y a quelques semaines, un autre géant de la téléphonie fait désormais parler de lui. Jusqu’ici concentré sur les appareils high-tech et les trottinettes et vélos électriques, le géant chinois pourrait bientôt débarquer sur le marché de la voiture électrique. C’est en tout cas ce qu’ont révélé trois personnes proches du dossier, faisant concorder la rumeur. La firme voudrait se positionner sur des tarifs compétitifs.

Sollicitée par Reuter, l’entreprise n’a pas souhaité commenter les rumeurs. Selon l’agence, Xiaomi prévoirait de faire construire sa voiture par Great Wall Motors. Ce dernier est une des références de l’automobile en Chine, notamment après le rachat d’anciennes usines General Motors. C’est normalement dans un de ces lieux que la voiture électrique de Xiaomi verra le jour. Étonnamment, il n’y aura pas de lien avec Xpeng, dont Xiaomi Corp possède des parts.

Great Wall signerait ainsi son premier partenariat avec une autre firme pour la construction d’une voiture. Le rôle du constructeur serait également un apport d’ingénierie auprès de Xiaomi. L’annonce conjointe pourrait avoir lieu dès la semaine prochaine.