Kia Imagine Concept-car 2018

Alors que le partenariat avec le groupe Hyundai n’est pas encore officiel, la rumeur veut que la filiale Kia assemble la voiture électrique Apple dans une de ses usines aux États-Unis.

Aux oubliettes pendant des années, la voiture électrique Apple semble se confirmer de semaine en semaine. Fin décembre, c’est une association avec Hyundai qui donnait davantage de substance à la rumeur.

Une nouvelle information vient ajouter des précisions en provenance de Corée du Sud. Le média eDaily annonce que la marque Kia aurait la charge de produire l’Apple Car. Le véhicule sortirait de l’usine West Point en Géorgie. Un site qui assemble actuellement le SUV Sorento, le grand Telluride ou la berline Optima.

Une information qui fait écho au nouveau plan de Kia annonçant 7 électriques d’ici 2027. La stratégie du constructeur coréen pourrait coller à l’esprit du « Project Titan » de la firme à la pomme. Kia a toutefois répondu que les discussions sont « à un stade trop précoce » concernant cette production américaine.



Le « Made in USA » pour se refaire une image ?

Apple est dans le viseur des présidents américains. La société fabrique toujours ses iPhone en Chine, qu’elle tente de cacher sous le slogan « Designed by Apple in California ». Cependant, le PDG Tim Cook avait cédé aux pressions de Barack Obama puis de Donald Trump pour garder la fabrication des ordinateurs Mac au Texas.

Aussi, la fabrication locale d’automobiles est une source de tensions aux États-Unis depuis l’arrivée de Trump. Le bientôt ex-Président avait pointé du doigt ses constructeurs nationaux pour l’importation venant du Mexique de Chine.

Une construction locale permettrait ainsi à Apple de passer sous le radar et faire oublier le Made in China de ses téléphones.