Nitin Gadkari le ministre indien des Transports a récemment confié au quotidien The Indian Express que Tesla lancerait ses opérations dans le pays dès le début de 2021. Il a aussi laissé entendre qu’après une évaluation du succès des ventes dans ce sous-continent qui compte plus de 1,3 milliard d’habitants, le constructeur californien pourrait décider de fabriquer et d’assembler des voitures sur place.

En octobre de cette année, Elon Musk avait répondu sur Twitter à un club indien de fans de la marque qui l’interrogeait sur la date d’arrivée des Tesla en Inde. « Next year, for sure », avait-il alors tweeté. Une petite phrase qui avait provoqué une surexcitation des membres du club. « L’arrivée de Tesla dans notre pays donnera une impulsion exponentielle et sans précédent au marché des véhicules électriques en Inde », avait écrit un fan. « Je dois absolument acheter une Tesla, même si je dois vendre ma femme », avait plaisanté un autre.

Selon Gadkari, la commercialisation des Tesla dans le pays débutera avec la Model 3, dont le prix est plus accessible pour les bourses des citoyens locaux. Dans un premier temps, il s’agira probablement de voitures fabriquées dans l’usine de Shanghai. Les commandes pourraient s’ouvrir dans quelques semaines.



Au cours de son entretien avec The Indian Express, le ministre a aussi déclaré que « d’ici cinq ans, l’Inde va devenir un pôle de fabrication n° 1 pour les véhicules électriques ».

Plusieurs analystes et experts de l’économie indienne, comme Craig Irwin de Roth Capital ou David Whiston de Morningstar affirment avoir obtenu des informations selon lesquelles Tesla était à la recherche d’un site en Inde pour y construire une nouvelle usine. « Le marché est immense en Inde et la demande pour des véhicules électriques propres est importante. Avec des résultats dans le vert depuis plusieurs trimestres, Tesla a maintenant suffisamment de cash. Après Shanghai, Berlin et Austin, la prochaine gigafactory sera construite en Inde, c’est certain », a déclaré Dan Ives, analyste chez Wedbush Securities.

Ce serait donc la 6e gigafactory et la 7e usine de Tesla si l’on compte aussi celle de Fremont qui n’a pas reçu le label « gigafactory ».

Et vous, qu’en pensez-vous. Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous.