Pour le moment absent sur le segment du véhicule utilitaire léger, Tesla pourrait prochainement lancer une première offre. C’est du moins ce que propose un député allemand qui propose au groupe californien de racheter le petit constructeur StreetScooter.

Lancé en 2010 à une époque où les utilitaires électriques se comptaient sur le doigt d’une main, le StreetScooter a connu un joli succès en Allemagne où quelque 15 000 exemplaires ont été écoulés depuis le lancement. Propriété de Deutsche Post DHL, l’entreprise cherche un repreneur depuis deux ans. Un sujet dont s’est emparé Oliver Krischer. Député des Verts au Bundestag, le Parlement allemand, celui-ci a personnellement écrit à Elon Musk pour lui demander de racheter le fabricant et de poursuivre la production sous la direction de Tesla. 

Un large potentiel

Selon Oliver Krisher, le StreetScooter dispose d’un large potentiel commercial, notamment dans les métropoles qui sont de plus en plus nombreuses à réserver l’accès à leurs centres-villes aux seuls véhicules propres.

Conçu sur une plateforme modulaire, l’utilitaire de StreetScooter est capable d’embarquer entre 30 et 90 kWh de batterie. De quoi garantir entre 80 et 200 km d’autonomie en une seule charge.



Reste à savoir si Tesla et Elon Musk seront sensibles aux arguments de la marque.

Source : Spiegel

 

Avis de l'auteur

Si l’idée d’un utilitaire électrique signé Tesla paraît séduisante et pertinente pour créer un produit intermédiaire au Semi, le rachat de StreetScooter par le groupe californien me semble peu probable.

Avec le Cybertruck, le Semi, le nouveau Roadster et l’industrialisation du Model Y en Europe, l’agenda du constructeur est déjà bien rempli. Se lancer sur l’utilitaire reviendrait sans doute à trop se disperser. Surtout, StreetScooter n’a pas grand-chose à apporter à Tesla. La marque n’est aujourd’hui connue qu’en Allemagne et risque d’avoir du mal à faire face aux offensives que s’apprêtent à lancer les constructeurs historiques sur le segment des utilitaires électriques.