Plutôt associée aux gros W12 ou V8 essence, les Bentley auront toute une version hybride rechargeable en 2023 selon Car and Driver, tandis que la première électrique est encore lointaine.

Pour répondre aux normes de pollution toujours plus strictes, les grandes voitures luxueuses vont devoir s’électrifier. Bentley prévoit en ce sens d’électrifier la totalité de sa gamme d’ici 2023, selon Car and Driver.

Ainsi, les coupé Continental GT, limousine Mulsanne et berline Flying Spur auront toutes une dérivé hybride. Nous devrons surveiller ces annonces, car rappelons qu’en 2013, le PDG Wolfgang Schreiber promettait une hybride rechargeable en 2016. En 2014, la marque visait 90% de ses modèles en version hybride.

Exemple des déceptions, le Bentayga hybride rechargeable, présenté au Salon de Genève 2018. Toutefois promis au premier semestre 2019, il se fait encore attendre, et se réserve aux États-Unis et Canada. Avec une puissance de 449 ch via V6 essence et électrique de 128 ch, les ambitions du SUV ont largement baissé. Annoncé à une consommation de 2,5 l/100 km et des émissions de CO2 de 75 g/km (NEDC), il affiche désormais 4,7 l/100 km et 124 g/km (cycle américain). Ainsi, les 50 km en électrique seront difficiles à atteindre.



Une électrique en 2025 ?

Le concept-car EXP12 Speed 6e avait donné un bon espoir de voir rapidement une Bentley électrique. Mauvaise nouvelle, il faudra attendre minimum 6 ans, car le premier modèle du genre ne sera pas lancé avant 2025.