Afin de coller à son scénario vers 2025 qui prévoit de produire jusqu’à 3 millions de voitures électriques par an, Volkswagen a programmé la construction de 3 gigafactories en collaboration avec le coréen SK Innovation.

Manager Magazin révèle l’existence d’une fronde des autres fabricants de cellules avec lesquels le constructeur en automobiles travaille aujourd’hui. Le plus virulent serait LG Chem, croit savoir le média allemand. Ces fournisseurs ne verraient pas d’un bon œil qu’un de leurs plus gros clients s’apprête à devenir l’un de leurs principaux concurrents.

Le sujet est des plus sensible, puisque Volkswagen a mis sur la table plusieurs milliards d’euros pour son projet qui vise justement à lui assurer une disponibilité sans faille des batteries pour ses futurs véhicules électriques, en particulier ceux de la famille ID. Les terrains pressentis pour la construction des gigafactories ont d’ailleurs été choisis pour leur proximité avec les usines désignées pour assembler ces engins.

Les fournisseurs de cellules menaceraient de couper leurs livraisons à Volkswagen dès que la collaboration avec SK Innovation serait effective, ce qui pourrait bien être dès à présent.

De son côté, LG Chem s’est contenté de rappeler que le constructeur est un de ses importants clients, « indépendamment de certaines rumeurs ».

Batteries : Volkswagen en conflit avec ses fournisseurs de cellules ?
3.9 (77.78%) 18 votes