Nio ES8

Essayer Nio ES6 ?

Configurez votre véhicule Nio ES6 ou demandez un essai gratuitement.

Tant qu’il restait sagement en Chine, Nio ne posait visiblement aucun problème à Audi. Son arrivée en Europe change la donne et se traduit par une procédure judiciaire. En cause ? Les noms des modèles Nio.

Depuis quelques mois, Nio a commencé à vendre ses voitures en Norvège. La marque chinoise s’étend peu à peu aux pays d’Europe du Nord et compte faire son entrée sur le marché allemand avant la fin de l’année. Ce qui n’est pas vraiment du goût d’Audi…

Selon le journal allemand Handelsblatt, la marque aux anneaux vient de déposer une plainte contre Nio pour violation de marque déposée devant les tribunaux allemands. Ce sont les noms des modèles Nio qui poseraient un problème selon Audi et plus directement celui des SUV ES6 et ES8. À Ingolstadt, on trouve cela bien trop proche de S6 et S8. Audi est en effet dépositaire en Europe des appellations A1 à A9, Q1 à Q9 et S1 à S9.

À lire aussi Nio ES8 : Le SUV électrique prêt à être lancé en Europe

À la manière de Citroën vis-à-vis de Polestar, Audi tente donc de bloquer l’entrée d’un nouveau rival sur son territoire via l’angle des marques et logos. À défaut de proposer un modèle capable de rivaliser ?

A priori, le nouvel ES7 pourrait poser le même problème, mais les berlines ET5 et ET7 ne sont pas concernées. Ce qui tombe plutôt bien puisque Nio envisage de faire son entrée sur le marché allemand en priorité avec ces dernières.