Aux côtés des motorisations thermiques, la nouvelle Audi A3 met l’accent sur sa mécanique hybride rechargeable, qui démarre à 38.100 € en France.

Dans le sillage des autres compactes du groupe Volkswagen, l’Audi A3 s’offre une très grosse mise à jour et présente sous sa carrosserie retouchée de nouvelles technologies. Elle embarque aussi une motorisation hybride rechargeable avec l’Audi A3 Sportback 40 TFSI e.

Dans cette déclinaison, la compacte s’équipe du 4 cylindres 1,4 litre TFSI de 150 ch et d’un moteur électrique synchrone de 109 ch. La puissance combinée affichée sur la fiche technique grimpe à 204 ch pour 350 Nm de couple avec la fonction Overboost. Cette cavalerie lui permet de revendiquer un 0-100 km/h en 7,6 secondes et une vitesse maximale de 227 km/h.

Un chargeur embarqué AC de seulement 2,9 kW

Le bloc électrique est alimenté par une batterie de 13 kWh de capacité, soit une hausse de 48 % par rapport à la précédente mouture. D’après le constructeur, elle autorise une autonomie tout électrique de 67 km sur un cycle d’homologation WLTP, et ce jusqu’à la vitesse de 140 km/h. La recharge est en revanche confiée à un chargeur AC de 2,9 kW de puissance maximale. C’est suffisant pour le quotidien (Audi annonce un peu plus de quatre heures pour recharger entièrement la batterie vide), mais légèrement en retrait de la concurrence, la Mercedes Classe A 250e en tête.

L’Audi A3 Sportback 40 TFSI e s’affiche au prix de 38.100 € en France et arrivera en concession au dernier trimestre de cette année. Elle représente une rallonge de 3.150 € par rapport à son homologue espagnole, la Seat Leon e-Hybrid (34.950 €), et de 2.400 € par rapport à la Skoda Octavia iV (35.700 €), toutes deux dotées de la même mécanique.