Comme nous l'avions indiqué, le fabricant américain de batteries ion A123 Systems a été contraint de faire faillite le mois dernier.

Il a cependant reçu 950 000 dollars d’aides gouvernementales le jour même de sa fermeture, le 16 octobre. L’information, rendue publique par l’agence Reuters, est tirée d’une lettre reçue par les Sénateurs John Thune et Chuck Grassley.

De fait, de nombreuses personnalités politiques du parti républicain ont critiqué cette générosité qu’elles jugent excessive de la part de l’Etat fédéral. Les prêts ou subventions accordés à des constructeurs de voitures écologiques comme Tesla ou Fisker avaient déjà suscité ce genre de réactions. Les républicains citent en outre comme argument les faibles ventes de voitures électriques aux Etats-Unis. Cependant le Ministère de l’Energie continue de défendre sa politique d’aide à l’automobile propre.

Publicité


Publicité