Cellules de batterie Tesla

Les moteurs et batteries seraient 2 des principaux éléments que Tesla pourrait reconditionner lui-même dans l’usine chinoise qui produit ses Model 3 et Model Y.

Les autorités du vaste territoire entendent booster la part de véhicules électriques en circulation dans ses rues et son réseau routier. Mais pas à n’importe quel prix. Les constructeurs doivent se plier à certaines exigences. Les marques étrangères doivent en outre montrer qu’elles jouent la carte de l’économie locale. Et, désormais, aussi celle de l’économie circulaire.

Afin d’économiser sur les matériaux dont la disponibilité à grande échelle est incertaine, les industriels sont appelés au recyclage et au reconditionnement. C’est également une question de protection de l’environnement.

C’est ce qu’indique Reuters qui a eu accès à un document soumis par Tesla aux autorités de Shanghai. Ce support mentionne des installations qui seraient ajoutées à l’usine pour « réparer et reproduire des éléments clés ». Ce n’est pas tout, puisqu’il est également question de nouvelles capacités sur place pour fabriquer les structures des véhicules et des contrôleurs pour les moteurs électriques.



Tesla, qui doit actuellement faire face à une vague de difficultés en Chine, communiquera sans doute prochainement des détails sur ces futures installations.