Après une année 2020 très solide pour le marché des voitures électrifiées en France, l’objectif est désormais de franchir un nouveau cap et d’atteindre 15 % de part de marché pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Sur un marché automobile fragilisé par la pandémie de Covid-19 qui a frappé le monde dès le mois de mars, les voitures électrifiées ont parfaitement tiré leur épingle du jeu. La progression de 180 % enregistrée par les véhicules électriques et hybrides rechargeables contraste en effet avec la baisse de 25,5 % du marché automobile global. Si bien que la poursuite de cette croissance est attendue l’an prochain.

« [L’année] 2020 a marqué le décollage des immatriculations des véhicules légers électriques et hybrides rechargeables », a expliqué la déléguée générale de l’Avere-France, Cécile Goubet, qui prédit une progression encore plus importante cette année. L’objectif de part de marché pour 2021 est ambitieux, mais il s’inscrit dans la dynamique actuelle.

« [L’année 2021] devrait définitivement voir cette dynamique se renforcer : de 9,5 % de part de marché, ils devraient passer à plus de 15 % en 2021 d’après les prévisions. Preuve en est, s’il en fallait encore une, que les modèles électrifiés rechargeables entrent pleinement dans le paysage automobile français. »

Publicité


Publicité