| Sur
25 septembre 2019 12:38

BMW X1 xDrive25e : le SUV hybride rechargeable disponible à la commande

Par Philippe SCHWOERER

BMW ouvre les commandes en France de la version hybride rechargeable de son SUV X1 restylé. Le constructeur en profite pour corriger et compléter la liste des caractéristiques de l’engin.

Plus de 50 km en mode électrique

Rechargeable en 3 heures et demi environ avec une wallbox (5 heures sur une prise domestique), la batterie lithium-ion d’une capacité énergétique brute de 9,7 kWh dote le BMW X1 xDrive25e d’une autonomie supérieure à 50 kilomètres selon le cycle mixte WLTP.

La consommation électrique combinée démarre à 15 kWh/100 km (valeur variable en fonction de l’équipement). Celle de carburant commence à 1,8 litre d’essence. D’où une empreinte carbone estimée à 40 grammes de CO2 au km pour son niveau le plus bas. Ce qui exclut ce SUV de la taxe sur les véhicules de société.

Le constructeur prend soin de préciser qu’il ne s’agit pour l’instant que de données encore provisoires.

Motricité intégrale

La motricité intégrale est obtenue grâce au jeu de la motorisation qui, au complet, développe une puissance de 162 kW (220 ch.) pour un couple maximal de 385 Nm.

Aux roues avant, un bloc essence à 3 cylindres de 1,5 litre de cylindrée, doté de la technologie BMW TwinPower Turbo. Il transfère le mouvement et sa force (92 kW/220 Nm) via une transmission Steptronic à 6 vitesses.

Le moteur électrique (70 kW/165 Nm) s’occupe des roues arrière. Avec le X1 xDrive25e, l’exercice du 0 à 100 km/h est abattu en 7 secondes, en profitant de l’effet boost du moteur électrique.

La vitesse maximale est de 192 km/h, limitée à 135 km/h en mode 100% électrique.

Comportement neutre et conduite dynamique

BMW précise que la répartition des différents éléments du groupe motopropulseur a été pensée pour optimiser la répartition des masses et procurer un comportement très neutre du véhicule, avec une conduite au besoin très dynamique.

Aujourd’hui, tous les constructeurs procèdent ainsi, d’autant plus facilement sur les modèles hybrides rechargeables dont l’architecture technologique se décompose en différents éléments à placer aux endroits stratégiques.

Le conducteur peut déroger aux réglages automatiques qui jouent sur la motorisation. Ainsi en forçant une motricité 100% électrique, ou, au contraire, en conservant un état de charge maximum de la batterie, voire même en le complétant, notamment par une régénération plus musclée.

Les modes Comfort, Sport et Eco Pro influent sur la réactivité et la puissance délivrée aux roues, mais aussi sur des éléments de confort, comme la suspension.

Aptitude au voyage : attelage possible

Bonne nouvelle pour les automobilistes qui ont des besoins de tracter, le X1 xDrive25e accepte une remorque jusqu’à un poids de 750 kg en charge. BMW propose pour cela, à son catalogue, un attelage avec rotule amovible.

Les bagages pourront prendre également place dans un coffre de 450 litres de volume, extensibles à 1.470 l en rabattant les dossiers découpés en 40, 20, 40%.

A partir de 46.500 €

Equipé d’un système d’avertisseur pour piétons qui s’inhibe dès la vitesse de 30 km/h atteinte, ce SUV hybride rechargeable est disponible en 4 versions : base, Sport Line, xLine et M Sport. En France, il sera proposée à partir de 46 500 €.

Philippe SCHWOERER

Auteur et journaliste, Philippe est un passionné de voitures électriques depuis de très nombreuses années.

Lire les commentaires

  • Pourquoi un SUV BMW X1 qui a exactement la même dimension et le poid qu'un monospace Scenic est-il moins bien vu ? Je me pose la question... J'attends vos réponses avec le cornet de popcorn. ;)

    • peut-être parce qu'il coûte le double et consomme 1l de plus au 100km... Renault ça fait ouvrier, BMW ça fait riche :-)

      • Humm: consommation électrique combinée du BMW X1 xDrive25e ici présenté: 15 kWh/100 km, 1,8l/100km, empreinte carbone 40g CO2/km.
        Scenic Hybrid Assist 3.5 l/100 km, soit 92 g CO2/km.
        source => Automobile Propre

        • Ok vous etes de mauvaise foi et ce sera ma derniere reponse... je parle de conso reelle et pas d'homologation... qui on le sait correspond à une uniformisation pas representative d'un usage polyvalent.

          • C'est pas moi qui est de mauvaise foi, ce son les normes qui le sont. Je suis le premier à aussi trouver cette conso normalisé une aberration: je préférerai grandement une liste de consommation: conso à vitesse stabilisée pour 3 vitesses différentes (50, 90 et 130) et conso en ville.

    • Et pourquoi pas une ZOE 2 pour moins cher ? Ou alors une trott électrique ?
      Je comprends pas qu'on puisse comparer un SUV PHEV a une TM3. Ca n'a rien à voir.

      • Non c'est pas 0 emissions. C'est 2 à 3 fois moins d'émissions mais c'est pas 0.
        Il faudrait arrêter avec ce mythe du zéro émission qui est du pain béni pour les détracteurs du VE.

        • +1
          parce que la fabrication de la batterie qu'on amortit sur une nombre considérable de kms c'est zero CO2 et zero polluants ...
          1/ c'est bizarre quand même :
          - pour justifier l'e85 on calcule le CO2 du puits à la roue et en France on économise ainsi 40% du CO2 puisqu'on décompte le cO2 absorbée par la plante lors de sa croissance
          - mais pour un VE, on ne calcule surtout pas du puits à la roue parce qu'alors le cO2 augmenterait de façon importante voire gigantesque si la batterie est fabriquée avec de l'électricité au charbon.

          2/ parce que le carburant électrique pour le fabriquer c'est zero CO2 et zero SO2, NOx, PM, PN, CO
          alors que dans un pays comme l'Allemagne ça pollue bien plus justement parce qu'on y fait la moitié de l'électricité avec du lignite ou du charbon
          [img]https://aws-cf.caradisiac.com/prod/photos/8/1/7/178817/7861239/big-78612396ec.jpg?v=1[/img]
          explications détaillées in http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/vehicule-electrique-moyenne-7861265.html

        • Le monsieur est clair, en mode électrique pur, c'est 0 émission. Je vois pas pourquoi certains vont chercher midi à quatorze heure. Ah mais oui je sais "ceux qui ont des SUV PHEV Allemands sont des gros pollueurs qui en ont rien à faire de l'écologie et qui vont utiliser l'électrique seulement sur le trajet retour depuis chez le concessionnaire et après ils vont plus jamais de leur vie recharger"

          • ZERO émission ... faut arrêter de fumer la moquette
            même en France environ 10% de l'électricité est faite avec du charbon, du fioul , du gaz, des déchets ménagers et tout cela ça génère force CO2, SO2, NOx, particules, ...
            L'office fédéral de l'environnement Allemand a publié les polluants émis par la production électrique et franchement par kilomètre c'est bien pire que ceux émis par un véhicule thermique
            détails in http://blogs.caradisiac.com/pollution-automobile/vehicule-electrique-moyenne-7861265.html

            En France évidemment c'est mieux, merci le nucléaire, mais en ordre de grandeur il faut diviser les chiffres Allemands par environ SIX
            ce qui donne par km pour un véhicule électrique
            16grammes de CO2, 8mg de SO2 (pluies acides,... inexistant sur un VT moderne), 14 mg de NOx, particules : 0,3mg (soit 3 fois plus qu'un diesel !!), 8 mg de CO, 0,4mg de N20 (PRG = 300), 6 mg de methane (PRG sur 20 ans = 84)

          • Je n'ai pas été clair, je parle du mode électrique, VE comme PHEV, qui n'est pas 0 émission en ACV. Il faut fabriquer une voiture, une batterie, et tout ça ce n'est pas 0 émission. La fabrication est plus que compensée par les émissions évitées à l'usage, mais ce n'est pas 0 émission.
            Et je l'ai déjà écrit souvent ici j'aime autant un PHEV utilisé en mode électrique autant que possible, plutôt qu'un VE à la batterie surdimensionnée, justement pour cette raison.

          • Utiliser un PHEV "en mode électrique autant que possible" est une erreur... allons à l'extrême... la batterie ne pourra pas supporter 200000km à elle seule et si vous avez "porté" un thermique (et son entretien) pour ne pas l'avoir utilisé pendant 10ans où est l'intérêt ??? Un PHEV se veut un compromis permettant lors de long parcours de réserver la batterie pour la ville et les basses vitesses et le thermique en mode hybride à vitesse plus élevée tout en pouvant tracter et ne pas s'inquiéter des bornes en panne. Un ratio km 1/3 élec et 2/3 thermique est un bon usage.

  • Bref avec les options, ça nous fait le prix d'une TM3, qui elle aussi pet tracter, a 4 roues motrices, mais qui va avoir un coût de fonctionnement ridicule par rapport à la BM thermique (pas de pétrole ni de frais d'entretien comme chez BM), et donc un TCO bien plus favorable, une nervosité nettement supérieure, et la possibilité de recharger, chez soi, chez Tesla ET chez les autres superchargeurs comme Ionity ..., ans JAMAIS passer à la pompe à pétrole...et à fric !
    Bon, c'est clair c'est pour satisfaire aux normes de CO2, mais pour le reste on verra le volume des ventes ...
    Quand on pense que le précédent patron de BM a brusquement "jeté" le projet d'I5, qui était bien entamé !!!

  • Je vais sortir le popcorn.

    Allez c'est parti pour "honteux", "véhicule trop lourd", "arnaque à la TVS", "les gens ne vont jamais le recharger", "BMW c'est nul, je préfère ma Tesla", "L"industrie automobile allemand a 4 siècles de retard sur Tesla", "L'industrie auto allemande va mourir dans les jours qui viennent", "il faut taxer les véhicules en fonction de leur poids", "pourquoi s'acheter un gros SUV Allemand alors que pour beaucoup moins cher on peut rouler en Zoe ou en trottinette", ...

    • Tu as oublié :
      1 - 46.000 € ? Et les options ? çà nous le met à combien le machin teuton ?
      2- et si on comparaît à une Tesla model 3 ?

      • Le prix se compare déjà autre X1. La.tesla 3 à toutes les sauces c'est fatiguant à la fin.

  • On est sur un véhicule conçu pour réduire le malus et profiter de la suppression de TVS... et réduire le grammage global de CO2 en faisant des véhicules lourds (perversion UE)... C'est plus simple à concevoir un 4x4 sans transmission mais on est sur un véhicule principalement thermique par son fonctionnement (boite à vitesse) avec le mini d'options EV pour rouler en ville dans 5 ans avec les restrictions ! Le prix est élevé pour sa taille mais on est chez BMW... Ouverture des commandes et données provisoires... il ne sera pas livré avant le second semestre 2020 ? Donc l'annonce est juste pour empêcher les gens d'acheter des GrandlandX ou 3008... Mais je continue de préférer mon Outlander bien mieux conçu ! BMW n'en est pas à son premier PHEV, par contre on voit bien qu'ils reculent sur l'électrique pur en Europe...

      • Heureusement qu'on va quand même pas donner du pognon au gens, pour acheter un machin tournant au pétrole importé et polluant !!!
        En plus si lls ont les moyens de payer l'achat + l'entretien chez BM, pas de cadeau à leur faire!
        Miantenant si BM voulait bénéficier des 6000€, il n'avait qu'à pas sabrer son projet d'I5 qui était pourtant bel et bien lancé !!!

        • Clair que dans tous les cas il ne faut pas aider quelqu'un qui met déjà 40000 Euros dans sa bagnole ! qu'elle soit électrique ou thermique :-) Quand il y avait 4000 Euros sur les PHEV c'était très avantageux, surtout quand en plus ça faisait économiser 10000 euros de malus sur un Porsche Cayenne... (sans parler de TVS et récup de TVA...) mais on comprend comment les riches restent riches :-) et en réalité sur-consomment et gaspillent !

      • "Pourquoi un Outlander ?"... pour moi, car ce n'est peut-être pas l'avis de tous les acquéreurs (comme des Dusters il y a quelques années), il n'est pas aussi prétentieux que beaucoup d'autres voitures. Sobre en présentation (même si les dernières versions ont plus de "chrome"), équipement raisonnable (même si les versions hautes ont largement trop !) et un prix qui est maintenant de plus en plus raisonnable avec la dernière évolution technique batterie+moteurs et prix en baisse (alors que la garantie augmente - 10ans sur tout maintenant je crois). C'est le plus vendu en Europe et dans le monde de cette catégorie.
        Mais surtout, comme il est sorti depuis 2014, on le trouve d'occasion à des prix très très intéressants ! Il permet de tracter en tout électrique (sur un trajet A/R de 30km environ... suivant la masse déplacée), il permet d'avoir une place folle à l'intérieur quand on a besoin de transporter beaucoup de bazar comme c'est mon cas lors d'animations, il me permet de faire des balades en forêts ou chemin mal carrossé sans bruit et avec un confort de conduite inégalable (ça cale jamais, pas d'embrayage... à petite vitesse c'est formidable). Pensez même, monter de 2000m à 3000m d'altitude sur un mauvais chemin en tout électrique avec un rendement très élevé... quand un thermique manquerait d'oxygène et consommerait 20-25l/100km !
        Il charge en Chademo (c'est le seul à accepter une charge "accélérée"... 17kW pour l'ancien modèle et 21kW vu sur un récent). Ce qui permet lors de court arrêt (25min) de récupérer 55% de batterie (25%-80%) soit environ 25-30km à vitesse modérée.
        Il a un "petit" moteur thermique (non turbo - mais Atkinson sur le dernier modèle) qui sert plus souvent de générateur pour les moteurs électrique et qui prend la main sur les roues avant à vitesse "élevée" sans boite à vitesse. Les palettes au volant pour régler la régénération sont très pratiques et le niveau B5 très efficace pour conduire à une pédale.
        Bref, j'utilise ma e-Up pour aller au boulot car elle consomme beaucoup moins et est mieux adaptée à mon trajet travail, mais quand je prends l'Outlander j'en suis très fier car je n'ai pas l'impression de renier mes convictions écolo... même s'il n'est pas parfait, quand j'en ai besoin et que je n'ai pas d'autres solutions meilleures pour réaliser des trajets longs ou spéciaux... !
        Avec mon usage, ma consommation d'essence moyenne est de 4,3l/100km... 5,3 si j'intègre un équivalent en énergie de l'électricité que je met dedans... je ne connais pas beaucoup de véhicules aussi polyvalents qui font moins !

Ce site utilise les cookies.