renault-zoe-urbain

Malgré une supériorité intrinsèque indiscutable pour tous les usages urbains, les bénéfices environnementaux des technologies hybrides & électriques restent globalement sous-estimés par les automobilistes. En cause : le manque d’intérêt des consommateurs face aux enjeux environnementaux mais aussi, hélas, le discours encore ambigu de certains professionnels qui n’ont toujours pas compris que la réduction des émissions en milieu urbain demeure une priorité qu’il va falloir combattre avec un peu plus de vigueur et de sérieux que jusqu’à présent, sous peine d’accentuer encore la part de responsabilité de l’auto à pétrole face aux problèmes récurrents de pollution dans les grandes villes françaises.

En ville, le diesel, c’est « has been »

Malgré les améliorations apportées aux motorisations diesel ces 20 dernières années, ce type de motorisation demeure toujours aussi mal adaptée en milieu urbain pour de multiples raisons : vitesse et distance faibles, efficacité des systèmes de dépollution à froid, temps passé à l’arrêt, etc…



Autant les véhicules à moteur diesel demeurent une alternative performante pour parcourir de longues distances sur autoroute à 130 km/h, autant en ville, ils sont de véritables ennemis à combattre tant leurs caractéristiques en font des véhicules intrinsèquement incompatibles avec les contraintes inhérentes au monde urbain.

L’ennemi numéro un étant indiscutablement le cas des véhicules turbo diesel boite manuelle avec lesquels il est très difficile de rouler à faible allure du fait de la courbe de couple de ces moteurs, des habitudes de conduite bien ancrées des automobilistes et, par effet rebond, du rythme imposé aux autres usagers. Le tout amplifié à grand renfort de pub par les constructeurs automobiles eux-mêmes qui persistent à mettre en avant les atouts du dernier crossover du moment aux allures de char d’assaut d’urbain…

toyota-yaris-hybride-0006

La Toyota Yaris hybride est l’une des solutions idéales pour celles et ceux dont les trajets sont majoritairement urbains et qui n’ont pas forcément la chance d’avoir une prise à domicile

La récupération d’énergie au freinage

Considérée par certains comme anecdotique, la régénération au freinage constitue un avantage intrinsèque important des véhicules hybrides et plus encore électriques comparativement à l’offre thermique classique.

Sur un véhicule électrique, en usage exclusivement urbain, la régénération au freinage peut atteindre 25% de l’énergie consommée durant les phases d’accélération : c’est autant d’énergie qui dans le cas d’un véhicule thermique est lamentablement perdue en chaleur, en frottement et/ou en microparticules issues des plaquettes de frein…

voiture-electrique-regeneration-energie

Une motorisation idéalement adaptée aux contraintes du monde urbain

Couple disponible immédiatement, silence de fonctionnement, régénération au freinage : les avantages intrinsèques de la voiture électrique comparativement à l’auto à pétrole en milieu urbain sont indiscutables.

Si en théorie rien n’interdit de conduire un véhicule électrique comme on conduirait un thermique – i.e en gaspillant l’énergie comme certains très mauvais conducteurs savent le faire – en situation réelle, hybride et électrique incitent assez naturellement à adopter une conduite souple pour tirer pleinement profit de la douceur et de l’efficacité de la motorisation électrique. Conséquence directe : il est beaucoup plus facile de respecter les limitations à 30 km/h maxi au volant d’une Renault Zoé qu’au volant d’une Clio IV dCi 90 équipée d’une boite de vitesse manuelle !

Un semaine en Nissan Leaf 30 kWh -: nos premières impressions

Objectif zéro pompe à pétrole en ville

Autre avantage du véhicule électrique comparativement à l’auto à pétrole même hybride : son indépendance totale vis-à-vis des pompes à carburant. Des pompes à pétrole qui, même en 2016, continuent de générer des pollutions indésirables jusqu’à l’intérieur des villes : COV, débordement intempestif, approvisionnement par camion citerne diesel, etc…



Même constat en cas d’accident : là où une voiture à pétrole laisse assez facilement s’échapper dans l’environnement tout ou partie des différents fluides indispensables à son fonctionnement, le VE limite intrinsèquement ses rejets dans l’environnement de par ses caractéristiques.

Les lecteurs d’automobile propre en sont déjà convaincus : l’avenir sera beaucoup plus électrique qu’aujourd’hui. A chacun de faire en sorte que cet avenir plus propre et plus en phase avec les contraintes du monde urbain qui nous entourent devienne réalité dans les meilleurs délais plutôt que de sans cesse reporter à plus tard ce qui pourrait déjà être fait dès à présent.

Vive le futur sobre & intelligent !