autolib-cinq-ans

Autolib’ fête aujourd’hui son 5ème anniversaire. L’occasion pour le groupe Bolloré de donner quelques chiffres quant à l’utilisation du service et d’offrir des locations gratuites à ses abonnés.

Cinq ans déjà ! Lancé en 2011 en Ile de France, le service d’autopartage électrique du groupe Bolloré célèbre aujourd’hui ses cinq ans d’existence. Considéré comme le plus grand dispositif de voitures électriques en libre-service au monde, Autolib’ compte à ce jour près de 4000 véhicules, 1100 stations et 6300 bornes de recharge répartis sur Paris et 100 communes franciliennes.



autolib-4000-voitures-electrique

18 millions de locations

Avec en moyenne un Autolib’ louée toutes les cinq secondes et quelques 320.000 utilisateurs, l’autopartage francilien totalise plus de 18 millions de locations depuis son lancement et a cumulé plus de 165 millions de kilomètres, soit plus de 4.000 fois le tour de la Terre.

Véritable alternative à la voiture individuelle, Autolib’ aurait permis, selon une étude CSA, de retirer plus de  36.000 véhicules en Ile-de-France, contribuant ainsi à réduire émissions de particules fines et de CO2 dans l’atmosphère.

Pour Bolloré, Autolib’ est une véritable vitrine de son savoir-faire et lui a permis de décrocher de nombreux contrats supplémentaires, que ce soit en France (Lyon et Bordeaux) ou à l’international (Indianapolis, Singapour et Londres).

autolib-csa

Locations gratuites

Désireux de célébrer cet anniversaire, Autolib’ offre 20 minutes d’utilisation à tous ses abonnés. Pour en bénéficier, il suffit de laisser votre numéro de badge sur le site http://www.anniversaire-autolib.eu. Attention : la quantité de locations gratuites semble limitée par l’opérateur. Si vous souhaitez en profitez, dépêchez vous !

Et après ?

Quel avenir pour Autolib’ ? Si Bolloré ne précise pas encore les futures offres du service, l’opérateur donne quelques détails quant à ses orientations, indiquant vouloir étoffer et intensifier les bénéfices proposés aux abonnés à travers de nouveaux partenariat et favoriser l’interopérabilité avec l’offre de transport en commun.

Et vous ? Êtes-vous utilisateur du réseau Autolib’ ? Quelles évolutions souhaiteriez vous y voir pour les cinq prochaines années ?