Station Autolib

La première phase d’Autolib, le service parisien d’autopartage de voitures électriques, démarrera le 2 octobre 2011. Soit 2 mois avant le lancement annoncé par Bolloré.

66 BlueCar seront disponibles par l’intermédiaire de 33 stations Autolib réparties dans la capitale. De nouvelles stations seront déployées progressivement dans les prochains mois. « L’idée est de pouvoir avoir des retours des utilisateurs au fur et à mesure pour permettre des améliorations » a expliqué à l’AFP un porte-parole du Groupe Bolloré.

Bolloré s’engage fortement dans ce service puisque le groupe y investit 50 millions d’euros et va prendre en charge l’entretien et l’assurance des véhicules, alors que certains prévoient déjà que la rentabilité sera difficile à atteindre. Il faut dire que Vincent Bolloré est très ambitieux : il a affirmé au début de l’année que d’ici 2016, jusqu’à 5 000 véhicules électriques pourraient être offerts en libre-service à Paris et dans sa banlieue.

Les curieux pourront découvrir les prémisses d’Autolib à partir du dimanche 2 octobre où des démonstrations gratuites seront organisées, tandis que le service sera accessible au public à partir du 3 octobre. Les tarifs sont déjà en ligne sur le site officiel d’Autolib, qui ne semble pas encore tout à fait terminé : http://autolib.eu/nos-tarifs/.

À noter que les stations Autolib permettront aussi de recharger n’importe quelle voiture électrique ou 2-roues électriques sur les emplacements « Recharge Tiers » signalés par un carré bleu. Toutefois, on regrettera qu’il faille impérativement souscrire un abonnement de 180 € par an pour une recharge limitée à 2h15 (le supplément est facturé). Une offre sans abonnement aurait été la bienvenue, d’autant qu’il existe des bornes de charge accessibles gratuitement dans la capitale.

Dans tous les cas, il sera intéressant de suivre l’accueil du public face à ces nouvelles offres de mobilité. De votre côté, comment jugez-vous l’offre d’Autolib ? Est-ce que vous comptez l’utiliser si vous habitez Paris ? Aimeriez-vous voir un service similaire dans votre ville si vous habitez en province ?

Notez cet article