Philippe Hirtzman

J’ai eu le privilège d’être invité pour assister à la seconde édition des Assises des Infrastructures de recharge, organisées par l’AVEM. Cet événement réunit l’ensemble de l’écosystème qui gravite autour de la recharge des voitures électriques.

« On avance, on est sur la bonne voie ! » : c’est le sentiment général avec lequel j’ai quitté ces Assises après une journée et demi d’interventions et de tables rondes autour du déploiement des infrastructures de recharge.

Publicité


Il est difficile de résumer tout ce qui s’est dit durant cette conférence (n’hésitez pas à consulter les compte-rendus de l’AVEM), mais j’y ai vu beaucoup de bonne volonté pour faire avancer la voiture électrique et déployer des infrastructures de recharge. C’est d’ailleurs ce point qui a évolué en une année : nous sommes passés de la phase d’expérimentation à la phase de déploiement des infrastructures de recharge dans les territoires et les entreprises.

Si tout est encore loin d’être parfait, la filière s’organise. J’en veux pour preuve la présence du dynamique Philippe Hirtzman, coordonnateur du déploiement des infrastructures de recharge nommé par le gouvernement. Ses interventions ont montré qu’il est à l’écoute de l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus de déploiement des infrastructures et qu’il y a maintenant un « pilote dans l’avion » même si sa tâche ne sera pas forcément simple.

Il a rappelé qu’il y a un fond de 50 millions d’euros pour le déploiement des infrastructures de recharge et que ce dernier va être utilisé pour aider au financement des initiatives portées au niveau des collectivités mais aussi du privé.

Assises des infrastructures de recharge

Le fait que des grandes entreprises comme la Poste ou encore les collectivités commencent à s’équiper en masse avec des véhicules électriques est également une bonne chose. Cet effet volume permet de lancer l’écosystème (constructeurs, installateurs, fabricants d’infrastructures, etc). C’est un point important pour réduire le coût de déploiement des infrastructures de recharge !

Autre tendance que j’ai cru déceler durant ces Assises, c’est celle de l’arrivée du paiement pour l’utilisation des bornes de recharge publiques. Cette étape me semble inévitable pour favoriser l’installation d’infrastructures. Je pense que ce sera d’ailleurs un sujet important lors des Assises de l’année prochaine !

Pour résumé, je suis sorti de ces deux jours plutôt optimiste pour le déploiement des infrastructures dans le pays. Nous avons eu un aperçu de plusieurs projets de déploiement de réseau de bornes dans différents territoires et c’est encourageant. Dans les prochains jours, je reviendrai plus en détails sur certains points qui m’ont marqués durant ces Assises des Infrastructures de recharge.

Pour moi, cet événement est désormais incontournable dans le petit monde des professionnels du véhicule électrique. J’espère y voir plus de collectivités l’année prochaine, car je pense que c’est là qu’elles ont le plus de chance de trouver des réponses si elles ont un projet de déploiement d’infrastructures de recharge.

Je tiens à remercier chaleureusement l’AVEM et le Groupe SPIE qui m’ont permis de participer à cet événement. À l’année prochaine !

Publicité


AVEM

Publicité