Voiture électrique : Nissan mise sur le « low cost » en Chine
Notez cet article

Selon le quotidien japonais Nikkei, Nissan s’apprêterait à accélérer son offensive électrique en Chine avec le lancement dès 2018 d’un modèle « low cost » et citadin.

A l’instar de Renault qui travaille au lancement d’une voiture électrique à 7000 euros (voir notre article), Nissan s’intéresse également au marché chinois où il s’apprête à lancer une voiture électrique abordable censé répondre aux besoins d’une vaste partie de la population.

Fabriquée localement, cette future voiture électrique « low-cost » devrait être moitié moins chère que la Nissan Leaf et vendue aux alentours de 12.000 euros. Moins performante que sa grande sœur en termes de puissance ou d’autonomie, elle prendra la forme d’une petite citadine du segment A et ciblera principalement les habitants des grandes villes, Pékin et Shanghai en tête.

Si on ne connait pas encore ses performances en détails, elle devrait être construite sur la base d’une plateforme commune partagée avec Mitsubishi et Renault. Alors que les autorités chinoises pourraient imposer des quotas aux constructeurs dès 2019, la commercialisation de cette nouvelle offre électrique devrait intervenir dès 2018.

En 2013 lors du salon de Shanghai, Nissan avait déjà présenté un concept électrique citadin. Baptisé Viwa, celui-ci était badgé Venucia, une marque dédiée au marché chinois qui commercialise depuis 2014 la e30, copie conforme de la Leaf actuelle qui n’a pas connu un gros succès. Avec cette voiture électrique à bas coût, Nissan souhaite ainsi renouer avec le succès dans un pays devenu le premier marché mondial de la voiture électrique.

AP Venucia Viwa Concept EV

Le concept Viwa a été présenté par Nissan à Shanghai en 2013 et n’a jamais abouti vers un modèle de série.