EVER Monaco : quand la mobilité durable s’invite en Principauté
Notez cet article

Organisé du 11 au 13 avril au Grimaldi Forum de Monaco, le salon EVER plaçait la mobilité durable à l’honneur en Principauté. Entre exposition, conférences et animations, Automobile-Propre dresse le bilan de cette édition 2017.

Repris depuis quelques années par MC2D, l’association Monaco Développement Durable, le salon EVER monte en puissance. Désormais installée sous la verrière du Grimaldi Forum, l’exposition a énormément gagné en prestance cette année avec un espace à la fois plus grand et plus lumineux qui permettait de mieux mettre en valeur les différents stands.

Côté exposants, si Tesla avait décidé de bouder l’événement cette année, d’autres nouveautés permettaient de rassasier les visiteurs. Sponsor du salon pour la 3ème année consécutive, Kia était au premier plan avec deux nouveautés présentées en premières française et monégasque : le Kia Niro hybride rechargeable et l’Optima SW plug-in hybrid, deux modèles attendus dans le courant du 3ème trimestre 2017. De façon générale, EVER a fait largement le plein chez les grands constructeurs cette année : BMW, Renault, Honda, Volkswagen, Toyota etc… en termes de véhicules, Toyota proposait notamment sa Mirai à l’essai tandis qu’Honda a fait sensation avec sa supercar hybride NSX. Chez Volkswagen, c’était le concept Budd-e qui était à l’honneur. Incarnant la renaissance électrique du mythique Combi, il annonce 600 kilomètres d’autonomie.

Mais ce qui est sans doute le plus intéressant sur EVER, c’est l’opportunité de rencontrer des acteurs qui ne sont pas toujours présents sur les grands salons automobile. Il y avait notamment Gruau et son utilitaire électron II mais aussi à tous ces petits acteurs, distributeurs locaux, équipementiers ou constructeurs de véhicules légers, qui font d’EVER une véritable mine de nouveautés, le tout sans la cohue d’un mondial de l’auto et avec un Ride & Drive extérieur permettant d’essayer facilement la plupart des véhicules présentés. D’autant que le salon ne se limite pas à l’automobile mais intègre aussi les deux-roues, les énergies renouvelables et même les bateaux électriques.

Des débats ouverts à toutes les énergies

Il serait bien dommage de penser qu’EVER se limite à une simple exposition. Gratuites, les tables-rondes et conférences venaient rythmer les trois jours de l’événement avec des échanges de qualité et des intervenants de haut niveau.

La force des débats d’EVER est aussi de ne pas se limiter à la seule voiture électrique. Dans une France souvent critiquée pour sa politique trop « électro-centrée », la parole est donnée aux autres filières : GNV, GPL, Ethanol, hydrogène etc… De quoi permettre aux participants, grand public ou décideurs, d’avoir une vision beaucoup plus complète des alternatives disponibles.

Un salon qui vit au rythme des animations

Entre la remise des prix du concours Metha Europe, les essais de motos électriques pour les plus jeunes et la navette électrique autonome mise à disposition par CarPostal, EVER Monaco a su créer une véritable dynamique avec ses différentes animations.

Lancé il y a trois ans, le Riviera Electric Challenge est devenu l’un des principaux rendez-vous du salon. Co-organisé par l’AVEM, ce challenge monte chaque année en puissance. Pour cette édition 2017, 32 équipages ont participé, partant de Cagnes-sur-Mer le mardi 11 avril au matin pour rejoindre Monaco en tout début d’après-midi.

Est-ce que certains d’entre vous ont eu l’occasion de se rendre à EVER ? Qu’avez-vous pensé de cette édition 2017 ?

Quant à ceux qui n’ont pas pu s’y rendre, Monaco sera à nouveau le théâtre de festivités « électriques » le 20 mai prochain avec l’organisation du Grand Prix de Formule E.

Crédits photos : EVER Monaco