BMW célèbre les 100.000 véhicules électrifiés vendus en 2017 en transformant son siège en batterie géante
4.3 (86.67%) 3 votes

Electriques ou hybrides rechargeables… Célébrant les 100.000 véhicules électrifiés vendus en 2017, le groupe BMW a provisoirement transformé la célèbre tour « quatre cylindres » de son siège mondial en batterie électrique.

« Nous tenons nos promesses », a souligné Harald Krüger, Président du Directoire de BMW AG. « Du haut de ses 99 mètres, ce signal lumineux éclaire la voie à suivre pour entrer pleinement dans l’ère de l’électromobilité. Vendre 100.000 voitures électrifiées en un an est une étape importante, mais pour BMW Group, ce n’est que le début. Depuis l’introduction de la BMW i3 en 2013, nous avons déjà livré plus de 200.000 voitures électrifiées à nos clients, et nous offrirons 25 modèles électrifiés à notre clientèle d’ici 2025.  »

S’il ne donne malheureusement pas la répartition de ses ventes par modèle, le constructeur donne quelques indications sur ses chiffres européens, précisant notamment que ses modèles « électrifiés » représentaient désormais 6 % de ses ventes sur le vieux continent. Une part qui va même jusqu’à 25 % dans certains pays dotés de forts dispositifs incitatifs comme la Norvège.

A l’échelle mondiale, une Série 3 sur dix est vendue avec une motorisation hybride rechargeable tandis que 13 % des BMW Série 2 Active Tourer livrées sont des modèles plug-in. Lancée cette année, la Mini Cooper S.E Countryman ALL4 est un également un beau succès et représente 10 % des ventes de Mini Countryman à travers le monde.

Quant à la BMW i3, les chiffres du site EV-Sales annoncent près de 24.000 exemplaires immatriculés entre janvier et fin septembre. De quoi tabler sur volume de l’ordre de 30.000 unités sur 2017, soit un bon tiers des ventes de modèles électrifiés du groupe.

Côté deux-roues, le maxi-scooter électrique C-Evolution s’est écoulé à 1500 exemplaires depuis le début de l’année.

Une vaste campagne d’électrification

Au coeur de la stratégie d’entreprise « Number One > Next » , l’offre électromobile du groupe devrait particulièrement s’enrichir d’ici à 2025. A cet horizon, le constructeur compte proposer 25 modèles électriques et hybrides rechargeables à travers le monde.

En 2021 sera notamment lancée une nouvelle génération de véhicules électriques reposant sur des kits d’électrification à la fois modulaires et évolutifs. De quoi permettre au constructeur d’électriser rapidement sa gamme en fonction des besoins et de la demande. De nouveaux modèles qui viendront agrandir la gamme i, lancée en 2011 avec le lancement de la BMW i3 et la BMW i8. Sans encore révéler tous ses plans, le constructeur semble vouloir ratisser large, indiquant avoir d’ores et déjà déposé les noms allant de BMW i1 à i9 et de BMW iX1 à iX9 afin d’anticiper sa future gamme.

En termes de plan produits, la BMW i8 Roadster arrivera l’an prochain tandis que la première Mini électrique sera lancée en 2019. En 2020, ce sera au tour de la version électrique du BMW X3, qui devrait logiquement prendre l’appélation iX3, suivie l’année suivante par la version de série du concept BMW iNext. Appelée à devenir le futur fleuron de la gamme i, cette future i5 ou i7 sera dotée de fonctionnalités autonomes et d’options de connectivité annoncées comme inédites.