Volvo propose une motorisation hybride rechargeable pour son nouveau XC60


Publicité

On aurait rêvé voir une version tout-électrique du nouveau SUV XC60 de Volvo présenté aujourd’hui au salon de Genève. Maigre consolation, le constructeur scandinave propose à minima une motorisation plug-In Hybride dans sa version haut-de-gamme.

Neuf ans que les SUV XC60 de Volvo parcourent les routes de la planète. Il y en a près d’un million en circulation actuellement et il était temps pour le Suédois de rafraîchir son modèle. Si on ne s’attendait à rien de bien original côté motorisations, le constructeur à au moins le mérite de proposer une version hybride rechargeable essence T8 Twin Engine sur sa version haut-de-gamme.

Pour son SUV, Volvo annonce une puissance de 407 chevaux et un 0 à 100 km/h en 5,3 secondes. Peut-être reprendra-t-elle le moteur électrique de 82 ch et les 9,2 kWh de batteries montées sur l’hybride rechargeable XC90 T8 actuellement vendu à partir de 81 300 € ?

Toujours trop de motorisations thermiques

La motorisation hybride rechargeable du nouveau XC60 fait en tout cas figure d’intrus au milieu du vaste choix de moteurs thermiques proposés : diesel D4 de 190 ch, diesel D5 powerpulse de 235 ch, essence T5 de 254 ch et essence T6 turbocompresseur suralimenté de 320 ch. Un électron noyé dans une mare de pétrole brut.

Le SUV de Volvo est pourtant intéressant sur le plan du design extérieur et des technologies embarquées. Le dernier XC60 dégage une allure virile et massive mais parvient à conserver un aspect compact et assez raffiné. Il est équipé en option d’un pilote semi-automatique qui gère la direction, l’accélération et le freinage sur les routes bien signalées jusqu’à 130 km/h.

Automatismes de sécurité modernes

Côté sécurité, le XC60 est doté d’une assistance à la direction accentuée sur l’évitement d’obstacles en ville. Un autre dispositif axé sur les plus longs trajets prévient le changement de voie et contribue à éviter les collisions frontales sur les routes à double sens. Enfin, le système breveté BLISS (Blind Spot Information System) permet de détecter la présence de véhicules dans les angles morts.

Design intérieur décevant

Dans l’habitacle, l’air est traité au moyen d’un système de climatisation quadrizone avec filtre à particules. L’architecture intérieure est cependant plutôt classique pour sa gamme. On est très loin de l’écran central gigantesque à la Tesla et plus proche de celui d’une Renault Clio. On aurait pu espérer de Volvo un design plus futuriste, peut-être sera-t-il au rendez-vous sur les modèles tout-électriques du suédois qui sont prévus pour 2019. Le nouveau XC60 entrera en production à la mi-avril 2017 dans l’usine suédoise de Torslanda pour les premières livraisons dans les semaines suivantes.


En savoir plus sur le véhicule Volvo XC60 T8 hybride rechargeable

Publicité

Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Commentaires

Copyright © 2020 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre