La Polestar 1 au salon de Pékin

La Polestar 1 au salon de Pékin

Lancée en Europe début mars au salon de Genève, la Polestar 1 a été présentée pour la première fois en Asie au salon de l’automobile de Pékin. Un événement qui donne l’occasion au constructeur d’officialiser les tarifs de cette future berline hybride rechargeable et de revenir sur ses ambitions en matière de ventes de véhicules électriques.

« Après la présentation publique au salon de l’automobile de Genève en mars dernier, c’est avec grand plaisir que nous revenons en Chine, qui compte parmi les marchés stratégiques de la marque Polestar », se félicite Thomas Ingenlath, Chief Executive Officer de Polestar.

Animée par une motorisation hybride de 600 chevaux et 1000 Nm, la Polestar annonce jusqu’à 150 kilomètres d’autonomie en mode électrique grâce à sa batterie de 34 kWh.

Vendue 1.45 millions de yuans en Chine, 155.000 euros et 155.000 dollars aux Etats-Unis, la Polestar 1 aurait déjà reçu quelque 7000 manifestations d’intérêt à travers le monde depuis la présentation du modèle, en octobre 2017. Promise par le constructeur, la formule d’abonnement incluant la voiture et différents services sera annoncée ultérieurement.

Attendue en 2019, la Polestar 1 sera suivie par deux autres modèles, 100 % électriques cette fois-ci. « Dès 2019, nous allons lancer notre prochain modèle, baptisé Polestar 2. Cette voiture 100 % électrique de taille intermédiaire est déjà en phase d’industrialisation. Elle sera suivie de la Polestar 3, un splendide SUV électrique à l’aérodynamisme soigné, dont la phase de conception est déjà bien avancée » a précisé Thomas Ingenlath.

Objectif : 50 % de ventes en électrique d’ici 2025

Volvo a par ailleurs réaffirmé ses ambitions en matière d’électrification. Alors qu’il annonçait l’an dernier vouloir électrifier l’ensemble de ses nouveaux modèles avec des solutions électriques, hybrides ou hybrides rechargeables à compter de 2019, le groupe a annoncé à Pékin vouloir porter à 50 % la part de ses ventes de véhicules 100 % électriques d’ici 2025.

« Nous avons l’année dernière misé sur l’électrification afin de préparer l’ère post moteur à combustion interne. Aujourd’hui, nous renforçons et élargissons cet engagement au premier marché mondial de voitures électriques. Le futur électrique de la Chine constitue le futur électrique de Volvo Cars » a précisé Håkan Samuelsson, Président de Volvo Cars.

Aujourd’hui, la stratégie du groupe suédois, propriété du chinois Geely, est principalement orientée vers les motorisations hybrides rechargeables. Lors des journées presse à Pékin, le constructeur mettait notamment en avant la version « plug-in hybrid » du XC40. Un modèle qui devrait également être lancé dans une déclinaison 100 % électrique dans les années à venir.

Le Volvo XC40 hybride rechargeable au salon de Pékin

Le Volvo XC40 hybride rechargeable au salon de Pékin

 

Volvo officialise le prix de la Polestar 1 à Pékin
4.3 (86.67%) 6 votes