Attendue à la fin du mois prochain au salon de l’automobile de Pékin, la nouvelle version du Volkswagen Touareg sera déclinée dans une version hybride rechargeable inédite.

Basée sur la plateforme modulaire MLB du groupe Volkswagen, la même que celle de l’Audi Q7 ou du Porsche Cayenne, cette troisième génération de Touareg gagne quelques centimètres avec 4.88 m de longueur et 1.98 m en largeur, soit respectivement 7.7 et 4.4 cm de plus que la version précédente. Un gabarit qui permet de gagner en espace dans l’habitacle mais aussi en volume de chargement. Passant de 697 à 810 litres, le coffre gagne 113 litres par rapport à la version précédente.



A l’intérieur, le nouveau Touareg monte en gamme avec l’Innovation Cockpit, une instrumentation numérique de 12 pouces couplée à un écran tactile allant de 9.2 à 15 pouces selon le niveau de finition.

Jusqu’à 367 chevaux

Bien plus puissante que les systèmes qui équipent la Passat et la Golf GTE, respectivement de 218 et 204 chevaux, la motorisation hybride rechargeable proposée sur le Touareg pourra développer jusqu’à 367 chevaux, soit 270 kW. Commercialisée aux côtés de deux motorisations diesel V6 3.0 l TDI de 231 et 286 chevaux et d’un moteur essence de 340 chevaux, il s’agira de la motorisation la plus puissance de la gamme.

Peu loquace quant aux caractéristiques électriques de ce futur SUV hybride rechargeable, Volkswagen annonce que son lancement est « en cours de préparation » pour la Chine. Quant à l’Europe, si son arrivée a bien été confirmée, le constructeur indique que sa date de lancement exacte « n’a pas encore été fixée ». A suivre…