Après le G3 et la P7, Xpeng a lancé une berline électrique plus sage, la P5. Celle-ci se veut plus confortable et routière que la P7, sans pour autant afficher des tarifs supérieurs en Chine.

Moteur et performances de la Xpeng P5

Contrairement à la P7, la Xpeng P5 ne propose qu’un seul choix de motorisation. Celle-ci se matérialise sous la forme d’un moteur électrique de 155 kW, soit 208 chevaux. Le tout développe 310 Nm de couple pour abattre le 0 à 100 km/h en 7,5 secondes. La vitesse maximale se limite, elle, à 175 km/h.

Batteries et autonomie de la berline électrique Xpeng

En revanche, la P5 offre trois propositions différentes pour la batterie. La plus petite a une capacité de 55,9 kWh et offre 460 km d’autonomie en cycle NEDC, plutôt flatteur. La deuxième batterie, d’une capacité de 66,2 kWh, permet jusqu’à 550 km d’autonomie. La troisième batterie, de 71,4 kWh, se traduit par une autonomie de 600 km.

Les dénominations des modèles (460, 550 et 600) se font d’ailleurs selon l’autonomie des batteries. Mais puisque ces chiffres se basent sur le cycle NEDC, il faudra s’attendre à des chiffres moindres en Europe, où l’homologation WLTP s’applique.

Prix et commercialisation de la Xpeng P5

Bien que plus confortable que la P7, et en dépit d’un équipement très high tech, la P5 se vend à un prix raisonnable en Chine. Dans l’Empire du Milieu, l’entrée de gamme de la P5 vaut l’équivalent de 10 000 euros de moins que la première Tesla Model 3.

Sa commercialisation sur le marché européen pourrait intervenir dès 2022. Comme le SUV électrique G3 et la P7 avant elle, la Xpeng P5 devrait arriver par la Norvège avant de s’établir dans toute l’Europe.