Dérivant de l’utilitaire Jumpy, le SpaceTourer profite lui aussi de cette version 100% électrique jusqu’à 9 places, ciblant particuliers et flottes avec deux choix de batteries 230 ou 330 kilomètres.

Longtemps, la gamme électrique d’utilitaire a tenu sur la simple offre du Berlingo Electric. Ce véhicule fut décliné en version particuliers Multispace, un chemin que prend un second modèle, l’ë-SpaceTourer, reprenant la base de l’ë-Jumpy. Étroitement dérivé du Peugeot e-Traveller et de l’Opel Zafira-e Life, il ne diffère que peu des variantes thermiques.

Moteur et performances

C’est donc sous sa robe que l’ë-SpaceTourer change profondément. L’éprouvé bloc électrique PSA offre une puissance maximale de 100 kW/136 ch ou un couple de 260 Nm en pic. Sa vitesse maximale est limitée à 130 km/h.

Comme chez Peugeot et la version utilitaire, trois modes de conduite sont inclus, dont deux limitant puissance et couple :

  • Eco : 60 kW/190 Nm
  • Normal : 90 kW/210 Nm
  • Power : 100 kW/260 Nm

Autonomie et recharge de l’ë-SpaceTourer

Imitant le modèle sochalien, la navette électrique Citroën récupère l’offre de deux batteries :

  • 50 kWh pour 230 kilomètres d’autonomie
  • 75 kWh pour 330 kilomètres par charge

Bonne nouvelle, la marque récupère aussi la puissance maximale de charge à 100 kW en courant continu (DC) sur prise Combo. Sur prise type 2, le chargeur embarqué permet jusqu’à 7,4 kW sur wallbox, soit 7h30 par recharge (50 kWh) au lieu de 31h sur prise domestique.

Versions et finitions

A l’instar du Jumpy électrique, l’ë-SpaceTourer propose trois carrosseries distinctes. Elles sont toutes larges de 1,92 m et hautes de 1,90 m :

  • XS : 4,60 mètres
  • M : 4,95 mètres
  • XL : 5,30 mètres

A ces carrosseries, Citroën ajoute deux finitions particuliers de 5 à 8 places, Feel et Shine, dont nous ne connaissons pas encore les équipements. Les flottes et professionnels disposent de leurs propres versions, les Business et Business Lounge, de 5 à 9 places.

Lancement et prix du Citroën ë-Spacetourer

Sans date de commercialisation ni de tarif, il faut encore patienter. Citroën précise toutefois une présence en concessions fin 2020.

L’ë-SpaceTourer complète ainsi l’offre électrifiée de la marque aux chevrons. Il rejoint l’e-Berlingo Multispace, avant que le fourgon ë-Jumper lui emboîte le pas.

Galerie photos du Citroën ë-Spacetourer