Les mois se suivent et tendent à se ressembler sur le marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables. Alors que le segment de la voiture électrique dépasse à nouveau les 2000 immatriculations en février, porté par le succès de la nouvelle Zoé, ceux des utilitaires électriques et des hybrides rechargeables peinent toujours à se développer.

Voiture électrique : 69 % de parts de marché pour la Zoé

Sur le segment de la voiture électrique, le top trois n’est en rien bouleversé par rapport au mois précédent. La Renault Zoé reste confortablement en tête avec 1565 immatriculations sur un total de 2271 voitures électriques écoulées, soit 69 % de parts de marché. Elle est suivie par la Nissan Leaf et la Peugeot iOn qui enregistrent respectivement 277 et 112 exemplaires immatriculés.



Arrivent ensuite le Kia Soul EV (79), la BMW i3 (53 hors REX) et la Tesla Model S (55). Chez Hyundai, la Ioniq électrique reste discrète (37). Idem pour le Tesla Model X dont les immatriculations se limitent à seulement 12 exemplaires en février.

Au niveau des absents, on notera la Bolloré Bluecar qui, pour le deuxième mois consécutif, n’enregistre aucune immatriculation.

Immatriculations voitures électriques France février 2017

L’hybride rechargeable peine à trouver une dynamique

Essentiellement orienté vers le haut de gamme, le segment des hybrides rechargeables a toujours autant de mal à se développer. Avec 561 immatriculations enregistrées en février, il affiche une relative stabilité et reste porté par les dernières nouveautés.

Si la BMW i3 REX reste le modèle le plus populaire avec 119 exemplaires écoulés, c’est le nouveau Mercedes GLC qui s’accapare la seconde place en février avec 113 immatriculations. Arrivent ensuite la BMW 225 xe et le Volvo XC90 PHEV avec un score respectif de 51 et 45 exemplaires écoulés.

Immatriculations hybrides rechargeables France février 2017

Utilitaires électriques : tendance à la baisse

Alors que l’arrivée attendue du nouveau Kangoo ZE avec 270 km d’autonomie NEDC devrait donner une nouvelle dynamique aux ventes d’utilitaires électriques, le segment est clairement à la baisse au mois de février. Avec un total de 393 immatriculations, il recule de près de 14 % par rapport à l’an dernier.

Au classement général, le Renault Kangoo électrique conserve sa première place avec 162 immatriculations tandis que la version VU de la Zoé arrive seconde avec 65 exemplaires écoulés. Le Peugeot Partner électrique clôture le podium avec 47 immatriculations, suivi de près par le Nissan e-NV200 (41).

Immatriculations utilitaires électriques France février 2017