Recharger sa voiture électrique lorsqu’on réside dans une copropriété peut sembler compliqué. Heureusement, la loi soutient l’installation de bornes de recharge et plusieurs entreprises proposent des services clé-en-main incluant le matériel, la pose, les démarches et la facturation de l’électricité. Automobile-Propre fait le point sur les différentes offres.

Pour installer une borne de recharge dans une copropriété, il faut s’y prendre à l’avance et faire preuve de patience. Si la législation est plutôt favorable à la démarche, l’utilisateur doit se soumettre à une procédure très spécifique. Il doit d’abord réaliser sa demande au cours de l’assemblée générale des copropriétaires et patienter pendant 6 mois afin de purger d’éventuelles oppositions. La loi impose d’ailleurs à l’auteur d’un refus de saisir le tribunal d’instance durant ce délai. Sans réponse du syndicat ou gestionnaire d’immeuble au-delà, les travaux peuvent commencer.

Publicité


Mais avant d’entamer toutes ces démarches, vous devez avoir fait appel à un professionnel. Plusieurs entreprises offrent des services spécifiques aux copropriétaires. Ils comprennent parfois un soutien administratif afin de décrocher un feu vert à l’assemblée générale, la borne et son installation, le raccordement jusqu’au tableau électrique de l’immeuble, la pose d’un compteur individuel et la facturation de l’énergie. Voici quelques formules proposées par les sociétés qui se partagent l’essentiel du marché en France.

Proxiserve

Grâce à ses nombreux partenariats passés avec des constructeurs de voitures électriques, Proxiserve est aujourd’hui le leader de l’installation de bornes de recharges privées en France. L’entreprise revendique plus de 40.000 solutions de recharge installées dans l’hexagone et un réseau régional de 60 agences. Elle propose ses services de fourniture et pose de bornes en copropriété mais ne communique pas sur ses tarifs, fluctuants selon l’emplacement et la distance entre la place de parking et le tableau électrique.

Proxiserve dispose d’un catalogue de bornes d’une puissance de 3,7 à 22 kW. Pour obtenir davantage d’informations, il faut contacter l’agence locale la plus proche du lieu d’installation et réaliser un devis. Le plus pratique reste de contacter la concession automobile où vous avez acheté votre voiture électrique si l’offre comprenait la pose d’une borne de recharge en partenariat avec Proxiserve.

Borne Recharge Service

La société francilienne fût l’une des premières à s’attaquer au marché des bornes de recharge en copropriété. Sa solution à destination des copropriétaires est très complète puisqu’elle propose un accompagnement dès les premières démarches. Borne Recharge Service promet de fournir un dossier complet pour la procédure de demande auprès du conseil syndical. Documents juridiques en main, la société assure également un accompagnement du client à l’assemblée générale en cas de doutes sur l’approbation.

Une fois l’installation autorisée et le délai légal de six mois purgé, elle procède à la pose d’une borne communicante de 3,7 ou 7 kW selon le choix du client. Le matériel est entièrement conçu par Borne Recharge Service et appartient au copropriétaire. L’entreprise se charge de raccorder la borne au tableau électrique de l’immeuble à ses frais, dans la limite de 96 m de câble.

Point positif, le tarif déduit d’office la prime ADVENIR, qui subventionne la fourniture et l’installation d’une borne de recharge privée à hauteur de 50%. La société promet de réaliser les dossiers administratifs pour en bénéficier de même que les démarches auprès des constructeurs automobiles si le client est éligible. Ainsi, le pack coûte 877 euros pour un particulier soutenu par un partenaire de Borne Recharge Service (Kia, Renault, Volkswagen et Engie). Autrement, le prix passe à 973 euros. Pour une borne d’une puissance supérieure (7 kW), la société facture un supplément de 290 euros.

Le client doit ensuite s’acquitter d’un abonnement mensuel incluant la maintenance, le dépannage, le suivi de la consommation à distance, les frais de service et la consommation d’énergie à rembourser au syndicat de copropriété. Un forfait qui démarre à 9,90 euros et augmente en fonction de la consommation. Les douze premiers mois sont offerts aux clients bénéficiant d’une offre d’un partenaire de l’entreprise. Par ailleurs, Borne de Recharge Service se démarque en offrant gratuitement l’installation d’une nouvelle borne en cas de déménagement. La place de stationnement précédente reste équipée, ce qui permet d’ajouter un argument à la revente ou à la location, explique la société.

ZePlug

Autre acteur majeur de la borne de recharge en copropriété, ZePlug offre des services similaires. La société se charge de réaliser une étude technique, préparer le dossier pour l’assemblée générale de copropriété, réaliser les travaux de câblage et pose de la borne et gérer la maintenance ainsi que la facturation. Pour cela, l’entreprise affirme installer un compteur d’électricité indépendant souscrit à son nom et alimenté par de l’énergie renouvelable. Le forfait que l’utilisateur doit payer chaque mois comprend la fourniture d’énergie et évolue en fonction de la consommation.

Publicité


A partir de 12,99 euros mensuels pour un scooter électrique, l’abonnement passe à 19,99 euros pour une voiture électrique. Un rabais de 5 euros est possible en cas d’installation groupée à partir de cinq utilisateurs. Zeplug assume à sa charge la réalisation du câblage jusqu’à la borne. Reste au client à payer le matériel de recharge dont il demeure propriétaire. Il peut choisir entre quatre puissances de bornes : 2.2, 3.7, 7 et 11 kW pour un prix de départ de 499 euros une fois la prime ADVENIR, le crédit d’impôt de 30% (applicable dans certains cas) et la remise commerciale accordée aux nouveaux clients déduits. L’accès aux bornes peut être contrôlé par une simple clé (2,2 kW), au-delà, le contrôle s’effectue via une carte sans contact RFID.

ZePlug annonce un délai d’installation assez long de 12 semaines (3 mois) après validation par l’assemblée générale de copropriété. Un temps réduit à 2 semaines dans les rares cas où l’immeuble est déjà équipé d’une borne de la société.

Bornes Solutions

Ce nouveau venu sur le marché de la borne de recharge privée est une division d’Ocea Smart Building. La société revendique 30 sites et 400 bornes installées. Elle aussi propose un service spécialisé dans la recharge en copropriété. Elle assiste ses clients dans les démarches administratives pour l’accord de l’assemblée générale de copropriété et l’obtention de la prime ADVENIR ainsi que du crédit d’impôt. Bornes Solutions se démarque en proposant deux offres distinctes : la première baptisée « MyCharge » prend en charge l’installation du réseau électrique et de la borne de recharge. Cette dernière demeure la propriété du client, qui doit l’acheter à un prix démarrant à 490 euros aides déduites pour le modèle 3,7 kW et 599 euros pour le modèle 7,4 kW.

Bornes Solutions facture ensuite un forfait mensuel selon la consommation via six formules. Les propriétaires de 2-roues électriques payent 12,90 euros pour 30 kWh. Les automobilistes parcourant environ 10.000 km par an (160 kWh mensuels) sont facturés à partir de 36,90 euros. Enfin, les plus gros rouleurs (environ 20.000 km par an soit 320 kWh mensuels) doivent s’acquitter d’un forfait démarrant à 56,90 euros. Plusieurs paliers intermédiaires existent également. Comme pour les autres sociétés, ces abonnements paraissent chers. Ils comprennent cependant la consommation d’énergie en plus des services de maintenance et de suivi à distance.

La seconde offre, baptisée « MyInfra » propose à la copropriété d’être seule propriétaire du réseau électrique, de la borne et du compteur. L’installation et le câblage est réalisée par Bornes Solutions aux frais de la copropriété. Celle-ci peut ensuite opter pour un simple forfait de maintenance du matériel à partir de 6,9 euros par borne et par mois. Dans ce cas, le gestionnaire doit souscrire lui-même à un contrat de fourniture d’énergie et gérer la facturation auprès des utilisateurs. La copropriété peut aussi choisir de déléguer la facturation d’énergie à Bornes Services, moyennant un forfait démarrant à 10,50 euros par borne et par mois.

La prime ADVENIR et le crédit d’impôt

La subvention ADVENIR est réservée aux points de charge installés en habitat collectif, en voirie et en entreprise. Lancée en 2016, elle est financée via les certificats d’économie d’énergie principalement achetés par EDF. En copropriété, le programme supporte à hauteur de 50% le coût de fourniture et d’installation d’une borne. Le plafond est fixé à 1300 euros HT et 1660 euros HT si la borne est dotée d’un système de pilotage énergétique. Le matériel doit délivrer une puissance située entre 3,7 et 22 kW et embarquer un connecteur type 2 ou type E (prise classique). Pour en bénéficier, il est impératif de passer par une entreprise dont les offres sont labellisées par le programme ADVENIR. La demande de prime doit ensuite être soumise en ligne sur le site d’ADVENIR. Elle est versée versée dans un délai de 45 jours. Si vous trouvez cela compliqué, pas de panique ! Les entreprises s’occupent généralement d’effectuer la démarche à votre place ou de vous assister à minima.

Il est possible de cumuler cette subvention avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Celui-ci permet de financer l’achat de la borne à hauteur de 30% dans la limite de 8000 à 16.000 euros selon la situation du foyer fiscal. Il est attribué sans conditions de revenus aux propriétaires, locataires ou occupants d’une résidence principale en copropriété ou non. L’habitation doit cependant avoir été achevée il y a plus de deux ans.

Publicité