Présentant les résultats d’une étude sur l’usage des voitures hybrides et électriques par ses chauffeurs, Uber annonce un objectif de 50 % de VTC électriques à Paris d’ici 2022.

Associé au bureau d’études et de recherche 6t, Uber vient de révéler les résultats d’une première étude sur l’usage des voitures hybrides et électriques par les chauffeurs partenaires d’Uber et les utilisateurs de l’option uberGREEN au sein du Grand Paris.

Menée entre janvier et février 2017 auprès d’un millier d’usagers et de près de 2000 chauffeurs partenaires, dont 201 roulant en voiture hybride et 7 en voiture électrique, l’étude met notamment en exergue les économies réalisées par les chauffeurs.

« En location, un véhicule hybride est en moyenne 20% moins cher qu’un véhicule thermique et consomme 25% de moins en carburant » souligne le communiqué d’Uber qui n’a pas noté de différence significative entre les frais d’entretien du véhicule pour les chauffeurs de voitures hybrides et thermiques.

Au-delà des avantages économiques, le rapport met également en avant les avantages pratiques notés par les chauffeurs et les utilisateurs comme le silence ou le confort d’utilisation.

1500 véhicules UberGreen à Paris

Destinée à favoriser la mise en relation des utilisateurs de l’application Uber avec des chauffeurs utilisateurs de voitures hybrides et électriques, l’option uberGreen est disponible dans le Grand Paris depuis juin 2016. Au 31 mai 2017, elle comptait 1500 véhicules accessibles et quelque 55.000 visiteurs uniques.

Une transition que souhaite poursuivre Uber au cours des prochaines années. Il y a quelques mois, la société s’était déjà associée à Nissan pour inciter ses chauffeurs à passer à la voiture électrique en proposant des Leaf à prix cassé, apportant notamment un bonus supplémentaire de 4000 euros (voir notre article).

« Ça n’est qu’un début ! » promet Alexandre Droulers, responsable des projets mobilité Uber, Europe de l’Ouest. « Nous voulons aller plus loin et continuerons à investir pour accélérer la transition vers une mobilité plus propre. Notre objectif : 50% de la flotte Uber à Paris sera électrique fin 2022 ».

 Le pari plus qu’ambitieux, surtout qu’Uber n’a pas vraiment la main sur sa flotte et ne peut qu’inciter les chauffeurs utilisateurs de sa plateforme à s’équiper. Lorsqu’on sait que la flotte électrique Uber n’excède pas quelques dizaines d’exemplaires aujourd’hui sur les quelque 10.000 véhicules en circulation sur le territoire francilien, la tâche s’annonce compliquée. La plateforme devra donc impérativement donner de nouveaux avantages… Lors de la présentation des résultats, il était notamment évoqué le fait de proposer davantage de courses ou une meilleure rémunération aux chauffeurs ayant opté pour l’électrique. A suivre…

Uber vise 50 % de VTC électriques à Paris d’ici 2022
5 (100%) 1 vote[s]