Tesla bat le rappel pour des problèmes de suspension et d’avertisseur de collision


Certains exemplaires de la Tesla Model 3 et du Model Y font l’objet d’une campagne de rappel. En cause : un problème de suspension et d’avertissement de collision avant.

Publicité

Au printemps dernier, les Tesla Model 3 et Model Y ont fait l’objet d’une campagne de rappel en raison d’un défaut de fixation des ceintures de sécurité. Les deux modèles phares de la gamme sont de nouveau visés par la NHTSA. La cause : un problème de suspension.

Des boulons de biellettes mal serrés

D’après l’organisme américain, une poignée d’exemplaires des deux voitures électriques présentent un défaut de fixation des biellettes latérales de la suspension avant au châssis. Avec les boulons mal serrés, les biellettes pourraient prendre du jeu (avec des conséquences en matière de parallélisme et de tenue de route) ou se détacher.

Toujours selon la NHTSA, un total de 2 791 exemplaires sont concernés par cette mesure, dont 270 unités au Canada. Une paille face aux volumes de production de la marque américaine. Les clients concernés ont déjà été avertis par mail par Tesla, mais recevront aussi un courrier d’information à partir de fin décembre. Ils pourront se rendre dans un centre Tesla afin que les techniciens puissent resserrer correctement les boulons ou procéder à un remplacement des pièces si nécessaire.

Un système de freinage automatique défectueux

Avec la NHTSA, le constructeur a aussi lancé une campagne pour un défaut lié à l’avertisseur de collision avant. Induit en erreur, ce dernier crée de faux évènements de freinage d’urgence pouvant compromettre la sécurité des occupants et autres usagers.

Mais là est tout l’avantage de la numérisation des voitures puisqu’aucun rappel en bonne et due forme n’a été effectué. Tesla a simplement profité de son système de mise à jour à distance afin de déployer un correctif software à la mise à jour 2021.36.5.2, à l’origine du problème. La mise à jour 2021.36.5.3 a ainsi corrigé le problème sur les 11 704 véhicules concernés.

Même si la mise à jour a été effectuée très rapidement par Tesla et qu’aucune voiture n’a été obligée de retourner en centre, la NHTSA a toutefois contraint la marque, comme le prévoit la législation, à émettre un avis de rappel.


Publicité

Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2023 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre