En Chine, Tesla va rappeler plus de 285 000 voitures électriques en raison d’un « risque de collision ». Une procédure qui devrait se traduire par une simple mise à jour du logiciel du constructeur.

Dans le collimateur des autorités chinoises suite à plusieurs accidents mortels survenus ces derniers mois, Tesla va devoir rappeler plusieurs centaines de milliers de ses voitures en Chine. La procédure concerne plus de 285 000 véhicules, dont 249 855 Model 3 et Model Y fabriqués en Chine et 35 665 Model 3 importées de l’usine californienne de Fremont.

Sur son site internet, l’administration chinoise précise que la procédure est liée au fonctionnement de son dispositif d’aide à la conduite. Selon l’enquête réalisée, celui-ci pourrait être activé accidentellement par le conducteur, provoquant une « accélération soudaine » et un risque de collision.

« Nous nous excusons pour la gêne occasionnée par ce rappel auprès de tous les propriétaires », a déclaré Tesla dans une publication diffusée sur le réseau social Weibo.



Étant donné que le problème reste logiciel, Tesla ne devrait pas avoir à rappeler l’ensemble des modèles concernés dans ses succursales. Téléchargeable à distance par les propriétaires, une mise à jour devrait permettre de régler facilement le problème.

L’annonce a toutefois fait grand bruit en Chine et jette le discrédit sur un Autopilot déjà largement controversé. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Tesla est sous le feu des projecteurs. En avril dernier au Salon de l’auto de Shanghai, une propriétaire était allée jusqu’à faire irruption sur le stand du constructeur pour dénoncer une défaillance du système de freinage de son véhicule.

Il n’empêche que Tesla reste l’une des marques de voitures électriques les plus populaires en Chine. En mai, le constructeur a vendu 33 463 voitures à travers le pays, soit une hausse de 29 % par rapport à avril.

En avril au salon de Shanghai, une propriétaire n’a pas hésité à monter sur le toit d’une Model 3 pour dénoncer les problèmes de fiabilité de la marque.