Le choix du fabricant de l’ensemble moteur, transmission et électronique de puissance a été arrêté : il s’agira de Continental, l’un des leaders reconnus sur le marché.

Le groupe motopropulseur bénéficiera d’un couple de 290 Nm et d’une puissance crête de 120 kW (163 cv). Afin de gagner du poids, de favoriser l’équilibrage des masses et d’augmenter l’efficacité de l’ensemble il sera logé sur le train avant.

« Notre décision de travailler avec Continental marque l’achèvement d’une autre étape importante vers la production en série de la Sion« , a déclaré le directeur de la technologie de Sono Motors, Roberto Diesel. « Avec Continental, nous obtenons un partenaire système expérimenté qui partage notre enthousiasme pour les approches innovantes en matière de développement de véhicules »

Une batterie plus chère que prévue

Sono Motors en profite également pour donner de nouvelles informations sur la batterie qui équipera sa petite voiture électrique. Fabriqué par le fournisseur allemand Elringklinger, le pack offrira une capacité réelle de 35 kWh, soit une autonomie de 255 kilomètres en cycle WLTP. Un pack composé de cellules de dernière génération 51 Ah PHEV-II, dont la teneur en cobalt est présentée comme la plus faible actuellement proposée sur le marché.

Contrairement aux prévisions de départ, qui anticipaient de façon bien trop optimiste une baisse des prix sur les cellules, le pack sera finalement facturé 9500 € au lieu des 4000 € initialement espérés. Résultat : alors que la voiture électrique de Sono Motors est annoncée à partir de 16.000 euros sans sa batterie, son prix grimpera à 25.500 euros en cas d’achat du pack au lieu des 20.000 euros auparavant annoncés. De quoi refroidir les quelque 9.000 personnes ayant préréservé le véhicule…

Sono Sion : moteur Continental et tarif à la hausse
3.5 (70%) 30 vote[s]