Remplaçant du Salon de Francfort, l’IAA de Munich fait la part belle à la voiture électrique. Découvrez le top 10 des véhicules « zéro émission » qui y ont été présentés.

Après deux journées presse à destination des médias, le Salon IAA de Munich ouvre ses portes au public. L’occasion d’y découvrir de nombreuses nouveautés. Parmi elles, plusieurs voitures électriques ont retenu notre attention et semblent sortir du lot. Voici donc dix modèles qui ont d’ores et déjà marqué l’événement par leur originalité, leur technologie ou l’attente qu’ils créaient.

Renault Megane e-tech

C’était la grande nouveauté française attendue sur ce Salon de Munich : la Renault Megane e-tech 100 % électrique s’est enfin dévoilée. Celle que l’on avait uniquement vue parée d’un camouflage ou sous la forme d’un concept a enfin pris vie à Munich.

Elle sera déclinée dans deux versions, avec deux puissances et deux capacités de batterie spécifiques, et offrira jusqu’à 470 kilomètres d’autonomie. La nouvelle compacte électrique au losange sera disponible à la commande dès le mois de février 2022.

Mercedes EQE

Mercedes avait promis qu’une berline électrique plus abordable que son vaisseau amiral EQS faisait partie de son plan d’électrification. C’est désormais le cas avec l’EQE, une berline « zéro émission » qui jouera dans la cour de la Tesla Model S en termes de tarifs.

Si elle s’annonce rivale de la plus grande des Tesla, c’est parce qu’elle mesurera 4,95 mètres de long. D’une puissance de 215 kW, soit près de 300 chevaux, elle offrira une autonomie de 660 km en une recharge. C’est avec deux déclinaisons disponibles que Mercedes lancera l’EQE en milieu d’année prochaine.

Volkswagen ID. Life

La gamme ID de Volkswagen, qui comporte déjà deux modèles commercialisés et un futur SUV coupé ID.5, se garnit de concepts. Après l’ID. Buzz, réinterprétation moderne du Combi, c’est l’ID. Life qui a vu le jour à Munich.

Ce concept de SUV urbain annonce en réalité la future ID.2, un véhicule de 4 mètres qui offrira une puissance de 172 kW (233 chevaux). Grâce à la batterie de 57 kWh, elle pourra atteindre 400 km d’autonomie en cycle WLTP. Elle se veut résolument écologique avec de nombreux matériaux recyclés.

Volkswagen ID. Life

Cupra UrbanRebel

C’est une des voitures électriques du Salon de Munich sur lesquelles nous avons eu le moins d’information. Et pourtant, c’est un des concepts les plus enthousiasmants de l’IAA, avec un design sans compromis et des performances probablement extrêmes.

Le Cupra UrbanReel est un petit véhicule sportif, qui arbore les mêmes dimensions que la future Volkswagen ID.2. Cependant, rien à voir avec l’Allemande, puisqu’il offrira une puissance de 320 kW, soit 430 chevaux. Avec cela, le 0 à 100 km/h sera abattu en 3,2 secondes !

Mercedes-AMG EQS

Mercedes n’est pas venu à Munich pour promouvoir uniquement ses propres voitures électriques. Celles de sa division sportive AMG sont également mises en valeur, à l’image de l’hypercar One, et de la berline électrique Mercedes-AMG EQS.

Cette dernière est la déclinaison sportive de la berline électrique présentée plus tôt. C’est évidemment sur les performances de sa berline sportive que la firme d’Affalterbach a le plus communiqué et pour cause : l’AMG EQS développe jusqu’à 761 chevaux de puissance et 1 020 NM de couple. Le tout en dépassant 500 kilomètres d’autonomie.

Audi Grandsphere

Le rayon des grandes berlines luxueuses et performantes n’était pas en reste à l’IAA de Munich. Du côté d’Audi, c’est la Grandsphere qui le représentait, avec des caractéristiques plutôt impressionnantes, pour celle qui pourrait remplacer l’A8 à l’avenir.

Avec une puissance de 721 chevaux et une autonomie de 750 kilomètres, cette luxueuse Allemande affiche la couleur, même si l’on ne sait encore rien de son arrivée sur le marché.

Smart Concept #1

Outre les berlines performantes, les concepts de SUV urbains électriques ont également le vent en poupe. Smart a également présenté sa version de cette idée avec le Concept #1, un nom provisoire pour un véhicule prometteur.

Il s’agirait de la plus grande Smart jamais réalisée, avec 4,30 mètres de longueur environ. Orné de portes antagonistes, ce concept promet une belle autonomie, avec une capacité de batterie évoquée à 70 kWh.

BMW i4

Outre le concept futuriste i Vision Circular, l’une des principales attractions du stand BMW à Munich était la berline électrique i4. Si elle n’est pas nouvelle, la BMW i4 faisait en revanche sa première apparition publique.

L’i4 sera bientôt disponible en deux versions, dont une de 400 kW (500 chevaux). L’autonomie de la berline sera de 590 kilomètres en une charge, et de 510 pour la version la plus performante. Sa commercialisation arrivera à l’automne 2021.

Xpeng P7

Constructeur chinois encore méconnu en Europe, Xpeng s’apprête à mener une véritable offensive sur le Vieux Continent. Sa gamme 100 % électrique arrive via la Norvège, avec un SUV nommé G3 et une berline appelée P7.

Cette dernière est une des nombreuses « tueuses de Tesla » du marché chinois, mais elle présente beaucoup d’atouts pour y parvenir. En effet, elle proposera plus de 600 kilomètres d’autonomie à un prix rivalisant avec la Tesla Model 3.

Great Wall Ora Cat

L’année 2022 devrait marquer l’arrivée des constructeurs chinois sur le marché de la voiture électrique en Europe. Outre Xpeng, le géant Great Wall se lance lui aussi sur ce marché avec un premier modèle, loin toutefois du profil de sa compatriote.

La Great Wall Ora Cat vise en effet une autre cible que les voitures d’Elon Musk : la Volkswagen ID.3. Elle devrait jouer sur ce terrain en proposant une autonomie allant de 300 à 400 kilomètres à un prix inférieur à 30 000 euros, avant l’application des bonus.