Bien qu’il soit surprenant de voir un véhicule électrique de surcroît très futuriste au Mobile World Congress à Barcelone du 27 février au 2 mars 2017, le défi technologique lancé il y a quelque temps prend forme avec la présentation en première mondiale de Roborace.

C’est à l’occasion du Mobile World Congress qu’ont été dévoilés le design définitif et les éléments techniques de cette Formule E autonome au look ravageur.



Censée figurer en avant-première des courses de Formule E, la Robocar sera imposante avec 4,5 m de long et 2m de large, pour un poids inférieur à 1000 kgs.

Sur le plan technique, ces voitures de courses électriques et autonomes seront équipées d’une batterie de 540kw et de 4 moteurs électriques de 300 Kw chacun.

Mais c’est sur l’électronique embarquée que les surprises se précisent. Daniel Simon, le concepteur en chef du projet indique que chaque partie de la Robocar synthétise ce qu’il y a de plus innovant en terme d’ingénierie par le biais de capteurs optiques, radars laser et de 6 caméras à intelligence artificielle. Si le nom de Daniel Simon ne vous dit peut-être rien, il s’agit  d’une référence en termes de design automobile mais également dans le domaine du cinéma puisqu’il a apporté sa contribution à des réalisations cinématographiques  dans des films comme Tron, Legacy, Oblivion, Captain America ou First Avenger.

Nvidia est l’autre partenaire de poids associé à cette aventure. Basée sur la côte ouest Américaine, la société est un fournisseur mondial de processeurs et cartes graphiques et participe activement au projet.

S’il n’y a pas encore de calendrier établi concernant les courses des futurs bolides électriques et autonomes, on sait que des démonstrations auront lieu dans plusieurs villes dans le Monde dont Paris le 20 mai 2017. Du cinéma à la réalité, il n’y a qu’un pas désormais.