Journaliste-essayeur pour Automobile-Propre, Maxime Fontanier a pu se rendre dans les locaux de Transition One, société spécialisée dans la conversion de véhicules thermiques à l’électrique. L’occasion de découvrir les ateliers de l’entreprise mais aussi de réaliser une première prise en main d’une Fiat 500 convertie à l’électrique.



Si la France a été longtemps considérée comme le pays européen ayant la législation la plus compliquée en matière de rétrofit, les choses sont sur le point de changer. En lien avec les acteurs de la filière, le gouvernement a récemment adressé à l’Europe un projet d’arrêté censé organiser et encadrer le développement de cette nouvelle activité.

« Les changements de réglementation permettent de ne plus avoir l’autorisation du constructeur pour modifier une voiture et de ne plus avoir à homologuer toute la voiture alors qu’on ne change que le moteur » résume Aymeric Libeau, Président de Transition One. Basée à proximité d’Orléans, la société fait partie de ces nouveaux acteurs qui ont fait du rétrofit leur spécialité.

Automobile-Propre s’est rendu à Orléans pour rencontrer Aymeric Libeau, Président de Transition One.

Une Twingo électrique à 5000 euros

« Pour rétrofiter une Twingo, le coût est de 5000 € après les aides et subventions. Aujourd’hui, on est sur 10.000-12.000 € pour rétrofiter une voiture. Avec des subventions on va pouvoir atteindre ce budget cible de 5000 € » chiffre notre interlocuteur qui estime à 5.000 € la future aide accordée par l’Etat. Selon nos informations, celle-ci devrait être officialisée courant mars.

Un tarif qui ne tient évidemment pas compte du prix de la voiture qui fait l’objet du rétrofit. « Au minimum, elle doit avoir cinq ans » rappelle notre interlocuteur.

Une fois les futures aides de l’Etat déduites, la conversion à l’électrique d’une Twingo devrait coûter dans les 5.000 euros.

100 km d’autonomie

Si les nouvelles dispositions du gouvernement français vont permettre de faciliter les opérations de conversion, les entreprises proposant du rétrofit auront tout de même l’obligation de faire homologuer leurs « kits » auprès des services de l’UTAC.

Ciblant les petites citadines telles que la Renault Twingo, la Toyota Yaris ou la Fiat 500, Transition One propose un kit associant un moteur électrique de 50 kW à une batterie de 15 kWh de capacité. En matière de performances, la société communique sur une vitesse de pointe de 110 km/h et une autonomie de 100 kilomètres. « Cela va évidemment dépendre de la conduite que l’on va avoir » précise notre interviewé qui compte sur l’évolution de la densité des cellules pour proposer des packs encore plus performants à l’avenir.

L’ensemble du kit – moteur, contrôleur et batterie – est localisé sous le capot. Pour la recharge, Transition One a tout simplement réutilisé la trappe à carburant pour y intégrer un connecteur Type 2. Tolérant jusqu’à 6 kW de puissance, celui-ci permet une recharge à 80 % en 2h à 2h30 avec une wallbox adaptée ou en 4 heures environ sur une prise domestique.

L’ensemble du kit proposé par Transition One est placé sous le capot

Première prise en main

Pour Automobile-Propre, cette visite des locaux de Transition One était aussi l’occasion d’une première prise en main d’une Fiat 500 électrique convertie par l’entreprise.

Originalité constatée par notre essayeur : la présence d’une boite de vitesse manuelle. « On a gardé cette boite de vitesse car elle nous permet de mettre un moteur électrique un peu moins puissant » justifie le représentant de Transition One. Pour le reste, tout demeure identique au modèle original. « On est sur la même répartition des masses, on n’a pas changé les suspensions. C’est la même voiture qu’avant » résume Aymeric Libeau.



Comme sur la plupart des voitures électriques, un système de régénération est également proposé. Sur la solution proposée par Transition One, celui-ci ne comporte qu’un seul niveau.

Malheureusement, l’essai était trop court pour constater l’autonomie réelle de la voiture.

Installé en position centrale, un écran permet de suivre les principales fonctionnalités de la voiture.

Premières livraisons prévues au second semestre 2020

D’ores et déjà disponibles en précommande, les kits de Transition One sont garantis 5 ans sur la batterie et le moteur, kilométrage illimité, et 2 ans sur le montage.

En matière de calendrier, Transition One prévoit d’entamer les livraisons à compter du second semestre 2020. De quoi laisser le temps à l’entreprise d’obtenir la nécessaire homologation de son kit avant la mise en place des premiers équipements.