Associé à la start-up néerlandaise Jedlix, Renault annonce le lancement de ZE Smart Charge, une application destinée à optimiser la charge des véhicules électriques de la marque.

Tenir compte du coût de l’électricité pour recharger au meilleur moment en fonction des besoins de l’utilisateur. Tel est l’objectif de la nouvelle application ZE Smart Charge annoncée aujoud’hui par Renault dans le cadre d’EVS30, à Stuttgart. Développée en partenariat avec Jedlix, start-up néerlandaise du groupe Eneco spécialisée dans le smartcharging, l’application sera prochainement disponible et promet aux utilisateurs de réaliser de belles économies sur les coûts liés à la recharge.

Concrètement, le dispositif repose sur un algorithme développé par Jedlix permettant à la voiture de “dialoguer” avec le fournisseur d’énergie pour déclencher la charge au moment le plus opportun tout en tenant compte des besoins exprimés par l’utilisateur. Relativement simple, l’application se résume à quelques questions : à quelle heure l’utilisateur doit-il repartir avec une charge complète et quelle autonomie minimum souhaite t-il avoir au plus tôt dans son véhicule ? A partir de là, l’algorithme de Jedlix se met à l’oeuvre, échangeant en moyenne toutes les 15 minutes avec le fournisseur d’énergie pour mettre à jour le “plan de charge” du véhicule.

Côté gestionnaires de réseaux, l’application est également très intéressante puisqu’elle permet de moduler la charge en fonction des pics de consommation.

Plug and play

Reposant sur une seule et unique application, le système est “plug and play”. Il ne nécessite pas d’installation matérielle spécifique et n’impose pas de changer de fournisseur d’énergie. “A partir du moment où une connexion 3G est disponible pour assurer le dialogue entre l’application et la voiture tout fonctionne parfaitement” assure Nicolas Schottey, Directeur de Programme Adjoint Batteries et Infrastructures.

Sur son mobile, l’utilisateur pourra suivre en temps réel les économies réalisées grâce au système. “Chaque mois, l’utilisateur reçoit une somme, pouvant aller jusqu’à l’équivalent d’une recharge complète” annonce le communiqué de presse du constructeur.

Lancement en France en 2018

Attendue aux Pays-Bas à compter de la fin du mois d’octobre, l’offre ZE Smart Charge sera lancée plus largement en Europe en 2018. Pour soutenir la croissance européenne de Jedlix, Renault a également annoncé une prise de participation de 25 % dans la société. Le montant de la transaction n’a pas été précisé.

Gratuite ou payante, si l’offre conjointe de Renault et Jedlix devrait varier selon les pays, l’objectif principal du constructeur reste de permettre aux utilisateurs de réaliser des économies. “On paramètre l’application et après on l’oublie… L’idée c’est de faciliter la vie de l’utilisateur et de baisser le TCO (coût total de possession)” rappelle Nicolas Schottey. Un objectif en ligne avec le nouveau plan stratégique “Drive the Future” annoncé par le constructeur au losange visant à proposer des modèles électriques à des coûts équivalents aux thermiques à compter de 2020 pour les véhicules du segment B, soit typiquement la Renault Zoé. .

Quant aux flottes, Renault devrait également lancer une offre spécifique au cours des prochains mois. “Pour les pros, les Business Model et les algorithmes sont différents” justifie Nicolas Schottey. Affaire à suivre…

Renault Z.E. Smart Charge : faites des économies en chargeant votre Zoé
Notez cet article