Annonçant un plan d’investissement d’un milliard d’euros dans l’industrialisation de ses véhicules électriques en France, le groupe Renault a indiqué que la future plateforme électrique commune de l’Alliance sera assemblée à Douai, dans les Hauts-de-France.

Annoncée lors de la présentation du plan « Drive the Future » de la marque au losange, la future électrique commune aux différentes marques de l’Alliance se précise. Ce jeudi 14 juin, la marque a indiqué que le site de Douai introduirait cette nouvelle plateforme qui, reposant sur la même logique que la eCMP de PSA ou la MEB de Volkswagen, doit permettre au constructeur de réaliser d’importantes économies d’échelle. A ce stade, le constructeur ne donne pas plus d’indications quant à la date de mise en production et aux caractéristiques de cette plateforme.

Au total, un milliard d’euros sera investit par le constructeur dans la mise en place de ce nouveau site de production mais aussi dans le renforcement des sites existants :

  • A Flins, les capacités de production de la Renault Zoé seront doublées et le site accueillera le lancement de nouvelle Zoé
  • A Cléon, les capacités de production des moteurs électriques seront multipliées par trois. Le site accueillera également l’introduction d’un moteur électrique nouvelle génération à partir de 2021,
  • A Maubeuge, de nouveaux investissements pour la production de la prochaine génération du Kangoo ZE.

« L’accélération de nos investissements en France pour le véhicule électrique va permettre d’améliorer la compétitivité et l’attractivité de nos sites industriels français. Dans le cadre de son plan stratégique Drive The Future, et avec l’Alliance, le Groupe Renault se donne les moyens de maintenir son leadership sur le marché du véhicule électrique et de continuer à développer de nouvelles solutions de mobilité durable pour tous » a déclaré Carlos Ghosn.

Interrogé sur BFMTV (vidéo ci-dessous), le patron de l’Alliance a estimé que le basculement vers l’électrique s’opérerait d’ici à “2019-2020” grâce à la baisse des coûts. D’où l’importance de cette plateforme réalisée en commun par les différentes marques de l’Alliance.

Renault : la plateforme électrique commune de l’Alliance sera assemblée à Douai
3.5 (70%) 10 votes