Catégories : Utilitaires électriques

Les Renault Kangoo et Master passent à l’hydrogène

Symbio développe depuis quelques années un groupe motopropulseur électrique à prolongateur d’autonomie hydrogène. En partenariat avec Renault et Nissan, cette architecture a déjà été implantée au compte-gouttes sur des Kangoo Z.E. et e-NV200. Désormais, le Losange inclut officiellement à son catalogue des utilitaires équipés de cette technologie.

2019 – Véhicules Utilitaires Z.E. 33 H2 HYDROGEN

Symbio développe depuis quelques années un groupe motopropulseur électrique à prolongateur d’autonomie hydrogène. En partenariat avec Renault et Nissan, cette architecture a déjà été implantée au compte-gouttes sur des Kangoo Z.E. et e-NV200. Désormais, le Losange inclut officiellement à son catalogue des utilitaires équipés de cette technologie.

350 km d’autonomie

Disposer de 110 à 150 kilomètres d’autonomie réelle avec un utilitaire électrique, c’est le plus souvent largement suffisant pour des tournées locales ou pour des interventions d’artisans sur un territoire peu étendu.

Dès qu’il s’agit d’effectuer des déplacements dans toute une région et même au-delà, ou d’enchaîner des rotations, et en l’absence de recharge rapide sur la gamme des fourgons Z.E., les professionnels devaient se tourner vers d’autres solutions.

En intégrant le prolongateur d’autonomie développé par Symbio, les Renault Kangoo et Master Z.E. Hydrogen affiche une autonomie WLTP (en cours d’homologation) de l’ordre de 350 km, compatible avec une utilisation plus intensive.

2019 – Véhicules Utilitaires Z.E. 33 H2 HYDROGEN

O + H2

Le système d’extension du rayon d’action, ajouté aux 2 utilitaires branchés, n’est autre qu’une pile à combustible. Cet équipement combine avec l’oxygène présent dans l’air, l’hydrogène contenu dans les réservoirs, afin de produire de l’électricité pour alimenter le moteur électrique monté d’origine dans les Kangoo et Master Z.E.

En France, le réseau d’avitaillement H2, bien qu’insuffisant à ce jour, se développe. De plus en plus d’entrepreneurs ont déjà identifié près de leurs sièges ou sur leurs habituels trajets des stations dédiées, rendant la nouvelle offre de Renault d’actualité.

Le plein des réservoirs est réalisé en 5 à 10 minutes.

2019 – Véhicules Utilitaires Z.E. 33 H2 HYDROGEN

Kangoo Z.E. Hydrogen : Fin 2019

Avec une autonomie récemment allongée à 230 kilomètres WLTP grâce à une batterie de traction de meilleure capacité, le Kangoo Z.E. s’apprête, dans sa déclinaison Hydrogen, à coiffer le titre de fourgonnette électrique dotée du plus grand rayon d’action.

Offrant un volume de chargement de 3,9 m3, l’engin devrait être disponible dès la fin de cette année 2019, à partir de 48.300 euros hors taxes, batterie incluse, et bonus environnemental à déduire.

Sur la balance, le Kangoo Z.E. Hydrogen accuse un surpoids de 110 kilos.

2019 – Véhicules Utilitaires Z.E. 33 H2 HYDROGEN

Master Z.E. Hydrogen : 1er semestre 2020

Le gain d’autonomie avec le prolongateur H2 est encore plus flagrant avec le Master Z.E. Hydrogen : 120 à 350 km WLTP. Plusieurs déclinaisons ont déjà été annoncées par Renault : 2 versions de fourgons, et autant pour la présentation en châssis à aménager.

Placés sous la caisse, les 2 réservoirs préservent le volume de chargement qui s’étend de 10,8 à 20 m3, selon version. L’ajout de l’alimentation en hydrogène alourdi l’engin de 200 kg, mais le rend davantage polyvalent.

Il faudra patienter quelque temps pour découvrir les conditions tarifaires d’acquisition du Master Z.E. Hydrogen.

4 / 5 ( 22 votes )
Philippe SCHWOERER

Auteur et journaliste, Philippe est un passionné de voitures électriques depuis de très nombreuses années.

Lire les commentaires

  • L'hydrogène c'est la solution d'avenir pour la conservation des monopoles, industriels et étatiques,
    La voiture au cng on peut la remplir chez soi avec le gaz naturel qui alimente la chaudière grâce à une station low fill. Sans payer les taxes et accises...
    Donc on en parle pas,.....
    Beaucoup moins cher à l'achat et à l'entretien
    4 euros au 100km....
    Surtout n'en parlant pas.

  • Avoir abandonné la filière GPL, ne pas avoir aidé la filière propane et aider la filière dihydrogène me laisse songeur...

  • les materiaux deviennent cassant sur le temps au contact de l’hydrogene. j’imagine bien le kangoo oublié dans le parking sous terrain au bout de 10 ans ...

  • 48 K€ pour un Kangoo....... la vache !
    à part en vendre 4 à Air Liquide, qui peut acheter cela ?

  • Il me semble que la 1°question - non abordée dans l'article - est la provenance du H2 des stations qui vont ravitailler ces Kangoo et Master.

    Aujourd'hui dans le monde 95% du H2 est issu de ressource fossile.
    Le bilan CO2 global du véhicule H2 est alors plus mauvais que son homologue à essence : un comble.

    • Le but de la filière H2 est de produire à terme à partir de renouvelables. C'est sur qu'aujourd'hui ce n'est pas le cas, mais c'est le problème de la poule et de l'œuf: Si il n'y a pas encore de consommateurs, alors la production en masse à partir de renouvelables ne démarrera pas. Même si aujourd'hui ce n'est pas encore la panacée, ce pas une raison pour ne pas commencer à developer la filière. Pour la voiture électrique c'est d'ailleurs la même chose: pour la production des premières générations de batteries, le bilan carbone n'était pas reluisant, mais ça s'améliore de plus en plus.

  • Un très bon signal pour la filière H2 en France où l'on a tous les acteurs de la chaîne industrielle, contrairement aux véhicules à batteries qui viennent de Chine (made in Charbon).

    • paul toutes les voitures électriques ne sont pas produites en chine par exemple les tesla sont produites aux états unis (pour le clientèle américaine et européenne de tesla). et bientot tesla compte fabriquer une usine en allemagne (pour ses clients européens). les seules tesla qui seront produites en chine seront destinées a la clientèle asiatique de tesla.

  • Je crois que PSA (pour une fois) a trouvé une meilleure solution. Tout simplement une plus grosse batterie, une recharge rapide et donc une facilité d'utilisation pour TOUS les artisans et utilisateurs de VUL.
    Avec 200 ou 300km d'autonomie. Franchement ça devrait le faire. Vive le Peugeot Expert et ses déclinaison Citroen et Opel
    http://www.autonews.fr/green/pro/peugeot-utilitaires-une-gamme-electrique-pour-2021-87034

    Franchement Renault se fourvoie. L'hydrogène à part pour quelques application de grosses flottes en circuit fermé, ça n'a aucun sens économique. L'hydrogène a définitivement perdu face à la batterie en terme de coût et d'usage.
    Le "plein" rapide devient totalement caduc avec la charge rapide.

    • C'est marrant ce que tu dis, mais les batteries Renault on plus de capacité que Chez PSA ZOE/e-208 (Je ne parle pas de recharge ou Renault est hors course pour le moment)
      Pour ce qui est des utilitaires, aucun intérêt d'évoluer les batterie sur des véhicules en cours de renouvellement.

    • Flotte privée et PL, et encore,quand y'aura du 350 kW voire du 500 voire du MW comme annoncé (TEsla)...

  • des véhicules qui seront vendus à l' administration ou la notion de rentabilité ne compte pas

  • J'ai eu l'occasion de rouler avec un kangoo ZE H2 de la génération précédente. La pile a combustible est un prolongateur d'autonomie de 5kW. En fait la pile a combustible sert à recharger la batterie à l'arrêt pas.
    L'utilité est donc limite...

Partager
Publié par
Philippe SCHWOERER

Articles récents

Nouvelle Skoda Octavia : la berline tchèque passe à l’hybride

Révélée ce lundi 11 novembre, la nouvelle et quatrième génération de la berline de Skoda se décline pour la première…

11 novembre 2019

L’aventure électrique de Tesla en 10 dates-clés

Passée de rien à curiosité puis à constructeur mondial en seulement 10 ans, Tesla est un cas unique dans l’univers…

11 novembre 2019

Concepts électriques : Les constructeurs sont-ils à côté de la plaque ?

Surpuissance, absence de données sur l’efficience, progrès sur les accumulateurs (batteries et supercondensateurs) oubliés, technologies improbables, équipements aberrants, dimensions excessives,…

10 novembre 2019

Volkswagen ID.3 1ST : les prix et équipements de la compacte électrique se précisent

Par le biais d’une communication adressée à sa clientèle allemande, Volkswagen en dit un peu plus sur les prix et…

9 novembre 2019

Ancien formateur en mécanique, il roule en Nissan Leaf 2

Installé dans les Côtes-d’Armor, Thierry Andrieux est aussi pompier volontaire. Mécanicien de formation, il a vite compris tout l’intérêt de…

9 novembre 2019

Voitures électriques et hybrides : les immatriculations d’octobre en détails

Grâce aux chiffres communiqués par l’AVERE France, Automobile-Propre revient sur les chiffres d’immatriculations de voitures électriques et hybrides rechargeables réalisées…

8 novembre 2019

Ce site utilise les cookies.