Initialement fabricant de boissons énergétiques, Red Bull est dans le paysage du sport auto depuis longtemps. La firme autrichienne avait rejoint la F1 en 2005 après avoir racheté Jaguar.

Mais Red Bull Racing ne veut pas se contenter du sport et annonce officiellement se lancer dans l’automobile. Ce ne sera pas un constructeur au sens traditionnel, puisque Red Bull Advanced Technologies développera une hypercar.

Le nom de ce projet reprend la nomenclature des Formules 1 de la marque et s’appellera RB17. Seuls 50 exemplaires sortiront de l’usine de Red Bull à Milton Keynes. Le prix unitaire débutera à 5 millions de livres, soit environ 5,8 millions d’euros.

Le développement du modèle s’effectuera dans les locaux, et notamment le simulateur, de Red Bull Racing. On sait déjà qu’il s’agira d’une hypercar hybride. Elle proposera notamment de l’effet de sol et reposera sur un châssis en carbone composite.

Plus de 1 100 chevaux pour la Red Bull RB17

Le bloc propulseur reposera sur un V8 et développera plus de 1 100 chevaux. On ne sait pas encore qui développera ce moteur, Red Bull ayant ouvert son département Powertrains récemment.

Cependant, Porsche pourrait aussi s’associer à l’équipe en F1, et ainsi fournir le moteur pour la RB17. Cela expliquerait le choix du V8 hybride, que Porsche maitrise. Cette architecture n’a pas de lien avec les moteurs de F1, qui sont des V6 depuis 2014.

C’est l’ingénieur de F1, Adrian Newey, qui a créé ce projet. Concepteur en Formule 1 depuis plus de 30 ans, il officie chez Red Bull depuis 15 ans. Il avait aussi supervisé la création de l’Aston Martin Valkyrie.

« La RB17 distille tout ce que nous connaissons pour créer une F1 championne du monde dans une voiture à deux places qui offre des niveaux de performance extrêmes », a déclaré Newey. « Guidée par notre passion pour la performance, la RB17 repousse le design et les limites technologiques. »

À lire aussi Hypercar hybride Toyota : une version de route en préparation