Quand le Citroën Berlingo électrique rencontre la 2CV Fourgonnette


L’italien Caselani a imaginé un nouveau look pour le Berlingo, inspiré par la 2CV Fourgonnette ! Ce modèle façon néo-rétro sera proposé en électrique.

Publicité

Méfiez-vous des apparences. Vous avez peut-être l’impression d’avoir croisé récemment un Type H, utilitaire mythique de Citroën. Mais c’était en fait un modèle moderne déguisé. L’idée est venue de l’entreprise italienne Caselani, qui s’est d’abord basée sur le Jumper, avant de se pencher sur le Jumpy.

Et voici que Caselani s’est attaqué au dernier Berlingo, avec une autre source d’inspiration historique : la 2CV Fourgonnette. Plus précisément, le design est inspiré par la 2CV AU de 1951. Citroën a participé à la conception du nouveau look. Il s’agit d’un kit carrosserie qui est apposé sur la caisse du Berlingo actuel. Les clients profitent ainsi d’un véhicule aux prestations modernes, mais avec un design néo-rétro fort sympathique. C’est un peu le rétrofit esthétique !

Toute la partie avant est inédite. Le bouclier, les ailes et le pare-chocs sont remplacés par de nouvelles pièces en fibre de verre adaptées à la structure qui accueille clips et vis pour les fixer. Comme sur la 2CV, le capot bombé forme une pointe qui vient s’imbriquer dans la grille de calandre « en M évasé ». Cette calandre héberge de gros chevrons chromés.

À lire aussi Le Renault Trafic devient électrique, mais avec une petite autonomie

Les optiques deviennent rondes. Parmi les autres clins d’œil au passé, il y a les stries dans les ailes et le gros pare-chocs, mis en valeur par une peinture blanche. Sur les flancs et le toit, le Berlingo reçoit une seconde peau qui imite la tôle ondulée de la 2CV. À l’arrière, on note les petites vitres en forme de gélule, calquées sur celles de la 2CV AU. Les feux adoptent une forme ronde.

Il n’y a aucune transformation dans l’habitacle, on retrouve donc la planche de bord du 21e siècle et ses technologies : écran tactile, affichage tête-haute, accès mains libres… Le côté pratique est le même que celui du Berlingo de base : la capacité de chargement peut atteindre 4,4 m2.

Ce Berlingo qui fait voyager dans le temps est disponible avec la motorisation électrique de 100 kW, soit 136 ch. L’autonomie est de 275 km. Les commandes seront ouvertes le 1er octobre, la production sera lancée en janvier 2023.


En savoir plus sur le véhicule Citroën ë-Berlingo Electric

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre