Peugeot 3008 Hybrid4

Voila une belle innovation française ! Peugeot lance le premier véhicule « Full Hybrid » diesel au monde et se positionne dans la course aux voitures moins polluantes avec un produit enthousiasmant.

Peugeot a toujours été à la pointe des moteurs diesels de faible consommation. C’est donc un choix logique que de travailler sur un hybride diesel-électrique … et la firme au lion est la première à le concrétiser. Fort de cette technologie, le crossover Peugeot 3008 Hybrid4 dispose de 4 roues motrices pour une puissance de 200 ch. La consommation ? 3,8 l/100 km et des émissions de CO2 de 99 g/km, en cycle mixte. Belle performance !



Pour arriver à ces résultats, les ingénieurs de Peugeot ont combiné les meilleures technologies : moteur thermique, moteur électrique, STOP & START de seconde génération et boîte de vitesses manuelle séquentielle pilotée. Ce subtil mélange permet de rouler dans 4 modes différents, dont un mode « ZEV » (Zero Emission Vehicle) qui autorise de rouler en 100% électrique à basse vitesse.

Peugeot 3008 Hybrid4

Le moteur électrique implanté à l’arrière du véhicule développe en continu une puissance de 20 kW (27 ch) et, ponctuellement, une capacité de 27 kW (37 ch). Il est alimenté par des batteries de type Ni-MH (Nickel Métal Hydrures) fournies par Sanyo. Peugeot affirme que cette technologie de batterie reste « la mieux adaptée en termes de coût et d’industrialisation, pour des véhicules produits à des volumes significatifs ».

La 3008 HYbrid4 sera produite à Sochaux et à Mulhouse pour la partie arrière hybride. Sa commercialisation est prévue en Europe au printemps 2011 pour un prix qui se situera certainement au-delà des 30 000 euros. Un tarif à mettre en perspective avec les 30 000 euros moyens demandés pour une Nissan LEAF ou une Chevrolet Volt, des voitures électriques qui jouent dans une catégorie différente.

Le choix de Peugeot d’aller vers l’hybride diesel est un choix qui semble raisonnable face à son concurrent Renault, qui n’a pas encore annoncé de moteur hybride pour ses véhicules « haut de gamme ». L’hybride me semble en effet plus adapté aux habitudes du grand public que la motorisation électrique que semble choisir Renault (également pour le haut de gamme ?).

Il sera intéressant de voir si Peugeot, qui a prévu de décliner sa technologie Hybrid4 sur d’autres modèles, le fera également sur des voitures plus petites ou si il privilégiera le moteur électrique comme ça semble être le cas avec la Peugeot Ion.

En attendant, il me tarde d’essayer cette Peugeot 3008 Hybrid4 :-)