L’offensive zéro émission du groupe PSA débarque sur le marché ! Avec la Peugeot e-208 et la DS3 Crossback e-tense, l’industriel français signe ses deux premiers modèles 100% électriques développés en interne. Si les deux modèles sont nés sur la même plateforme e-CMP, ils se démarquent par leur style et positionnement.

Présentées sur leurs stands respectifs au salon de Genève, la DS3 Crossback e-tense et la Peugeot e-208 partagent un seul point commun : la technologie. Basées sur la plateforme e-CMP développée par le groupe PSA et Dongfeng, elles embarquent le même moteur de 136 chevaux, la même batterie de 50 kWh et disposent de la même capacité de recharge rapide jusqu’à 100 kW.

Basées sur la plateforme e-CMP de PSA, la Peugeot e-208 et la DS 3 Crossback e-tense sont animées par une batterie de 50 kWh

La e-208 à moins de 30.000 euros ?

Mais la DS est déjà commercialisée à partir de 33.100 euros bonus déduit alors que la e-208 ne l’est que partiellement via une offre de location longue durée à 299 euros mensuels. Dirigée vers une clientèle premium conformément à l’esprit de la marque, la DS3 Crossback e-tense restera plus chère que sa cousine. Les tarifs à l’achat de la e-208 n’ont toujours pas été révélés mais ils pourraient démarrer à moins de 30.000 euros bonus déduit. Côté finitions et équipements, cette dernière n’a rien à envier à la DS3 Crossback e-tense malgré son positionnement plus grand public.

Match des looks

Avec son tableau de bord 3D et son grand écran d’infodivertissement, le poste de conduite de la e-208 dégage une impression de modernité similaire. Le SUV électrique de DS se démarque cependant sur le style, aussi bien dans l’habitacle qu’à l’extérieur. On retrouve notamment en option un cuir matelassé sur la planche de bord, les portes et la sellerie qui confère un aspect un peu plus raffiné que les revêtements classiques de la e-208. Les lignes néo-rétro de la DS la distinguent clairement des autres véhicules même si le look affirmé et les feux diurnes en moustache de e-208 sont tout aussi séduisants.

Intérieur de la DS 3 Crossback E-Tense

Intérieur de la Peugeot e-208

Performances moins élevées pour la DS3 Crossback e-tense

Gabarit de petit SUV oblige, la DS3 Crossback e-tense est plus lourde de 70 kg et dispose d’un coefficient de pénétration dans l’air plus élevé. Elle affiche donc des performances légèrement moins bonnes que la e-208 malgré un motorisation strictement identique : 0,6 secondes de plus sur le 0 à 100 km/h et une autonomie inférieure de 40 km. Son coffre offre cependant un volume supérieur de 85 litres qui concorde avec ses dimensions : elle est plus haute de 14 cm, plus large de 5 cm et plus longue de 6 cm.

Le match entre les deux citadines du groupe PSA s’achève donc légèrement à l’avantage de la Peugeot e-208, à priori moins chère et plus performante. La DS3 Crossback e-tense peut toutefois conquérir les amoureux du style propre à la marque. Ils préféreront le look plus intimiste et unique de DS au style populaire de la 208. Un choix qui impliquera un léger compromis sur l’autonomie et sur le prix, qui devrait les écarter d’environ 5000 euros. On a hâte de les essayer pour tester leurs performances réelles et sensations à bord.

Peugeot e-208

DS3 Crossback e-tense

Puissance

136 ch (100 kW)

136 ch (100 kW)

Couple

260 Nm

260 Nm

0 à 100 km/h

8,1 s

8,7 s

Capacité batterie

50 kWh

50 kWh

Autonomie WLTP

340 km

300 km

Charge en AC

6,6 / 11 kW

11 kW

Charge en DC

100 kW

100 kW

Volume du coffre

265 l

350 l

Masse à vide

1455 kg

1525 kg

Longueur

4,055 m

4,118 m

Largeur hors tout

1,745 m

1,791 m

Hauteur

1,430 m

1,534 m

Prix de départ hors bonus

Inconnu

39.100 €

Et vous, qu’en pensez-vous ? Plutôt Peugeot e-208 ou DS3 Crossback e-tense ? Dîtes-le nous dans les commentaires ainsi que dans le sondage ci-dessous.