En attendant notre essai complet et notre vidéo à paraître en début de semaine prochaine, nous vous partageons les premières images ainsi qu’un aperçu des performances de la Peugeot e-208.

Présente lors des essais internationaux de la nouvelle 208 organisés dans la région de Lisbonne, la Peugeot e-208 était disponible à l’essai dans sa version de pré-série. L’occasion pour Automobile-Propre de prendre (enfin) le volant de celle qui s’opposera dès 2020 à la Renault ZOE.

Le test de 0 à 100 km/h

Car il faut un peu de temps pour résumer cet essai et monter la vidéo qui l’accompagnera, nous vous donnons rendez-vous en début de semaine prochaine pour  découvrir en détails nos sensations à bord de cette e-208. Pour vous faire patienter, nous vous offrons un petit bonus avec ce premier test d’accélération en mode sport. Un aperçu qui laisse également entrevoir les capacités du mode « B ». Sélectionnable via le levier de vitesse, le système intensifie l’effet du frein moteur. Il permet de ralentir la voiture quasiment jusqu’à l’arrêt tout en augmentant la quantité d’énergie réinjectée dans le pack batteries.

La plus puissante de la gamme

Première voiture électrique de Peugeot issue de la plateforme eCMP de PSA, la Peugeot e-208 embarque une batterie lithium-ion de 50 kWh. Autorisant 340 kilomètres d’autonomie, celle-ci alimente un moteur de 136 chevaux : le plus puissant de la gamme, toutes motorisations confondues. En cycle homologué, le 0 à 100 de cette version électrique est ainsi abattu en 8,1 secondes, soit 0,6 seconde de mieux que pour la version essence PureTech 130 chevaux qui réalise le même exercice en 8,7 secondes.

Premières livraisons début 2020

Disponible en quatre niveaux de finitions, la Peugeot e-208 entamera ses livraisons début 2020. Selon le constructeur, 30 % des clients européens de la nouvelle 208 auraient opté pour la version électrique et environ 20 % dans l’Hexagone.

Envie d'essayer Peugeot e-208 électrique ?

Configurez votre véhicule Peugeot e-208 électrique ou demandez un essai gratuitement.