Attendue en 2019, la Peugeot 3008 sera le premier modèle de la marque au lion à proposer une déclinaison hybride rechargeable. Puissance annoncée : 300 chevaux.

Vraisemblablement, ce ne sera pas PSA qui permettra de démocratiser la technologie hybride rechargeable. Alors que le groupe présentait lors du dernier salon de Genève la plateforme de sa future DS 7 Crossback e-tense, il semble que la 3008 « plug-in » de Peugeot suivra le même chemin.



Interrogé par nos confrères britanniques d’Autoexpress, Laurent Blanchet, le directeur produit de la marque, a précisé que la technologie « plug-in » sera associée au moteur essence de 1.6 THP avec un système à transmission intégrale. « En combinant ce moteur essence à un bloc électrique, la puissance cumulée de la voiture sera de plus ou moins 300 ch » a-t-il précisé. De quoi permettre à cette future 3008 plug-in hybrid d’abattre le 0 à 100 km/h en 6 secondes et d’approcher les 240 km/h de vitesse maximale. Pour le groupe français, l’objectif semble clair : rivaliser avec l’offre allemande en proposant un modèle particulièrement haut de gamme et technologique. Côté prix, il devrait caracoler en tête de la gamme 3008 et se réserver à un public élitiste.

Sur la partie électrique, la 3008 hybride rechargeable reprendra les caractéristiques de la plateforme modulaire EMP2, présentée l’an dernier, avec deux moteurs électriques de 80 kW, répartis entre les trains avant et arrière. Ils seront associés à un pack batterie de 13 kWh qui devrait proposer entre 50 et 60 km d’autonomie, soit l’équivalent de l’offre actuelle.