On fait disjoncter le Kia EV6 avec un toaster à paninis


Vous cherchez un groupe électrogène ? Prenez un Kia EV6 !

Certaines voitures électriques peuvent se transformer en véritable générateur mobile. Appelée « V2L » (vehicle-to-load), cette fonctionnalité permet d’alimenter des appareils électriques à partir de la batterie et même de dépanner d’autres véhicules. Nous avons testé celle du Kia EV6, jusqu’à le faire disjoncter.

Publicité

Rares sont les voitures électriques proposant la fonction « V2L » de nos jours. Cet acronyme, qui signifie « vehicle-to-load » (véhicule vers charge en français), cache un système fort utile. Le V2L permet en effet d’alimenter n’importe quel appareil électrique, à condition que leur puissance ne dépasse pas une certaine limite. Tondeuse à gazon, perforateur, marteau-piqueur, cafetière, réfrigérateur… toutes sortes de machines peuvent être branchées sur la batterie du véhicule.

Une option moins coûteuse qu’un groupe électrogène

À la manière d’un groupe électrogène, le V2L peut ainsi servir en cas de coupure de courant pour alimenter les appareils essentiels d’une habitation. Il peut également être utilisé pour recharger un autre véhicule électrique en panne d’énergie. Malgré ces avantages considérables, peu de modèles en sont équipés. En France, seuls le MG Marvel R, la Hyundai Ioniq 5 et le Kia EV6 le proposent. Nous avons testé le système V2L de ce dernier à l’occasion d’un essai longue distance.

Sur le Kia EV6, l’option est exclusivement vendue en combinaison avec la pompe à chaleur au tarif de 1 400 €. Le constructeur, qui a récemment modifié son catalogue d’options, ne propose plus l’option V2L seule. Un choix étonnant, cette dernière était auparavant commercialisée au prix raisonnable de 390 €.

L’option V2L permet d’utiliser le SUV électrique comme générateur, jusqu’à une puissance d’environ 3,7 kW (250 V/16 A maximum).

À lire aussi Kia EV6 : cette fonctionnalité de recharge est géniale !

Deux méthodes pour utiliser le V2L

Une prise située dans l’habitacle, au pied du siège central sur la banquette arrière. Elle est équipée d’un cache coulissant, d’un petit voyant LED indiquant son état et d’une mini-serrure pour la désactiver, à la manière d’un airbag. Cette prise est idéale pour alimenter les ordinateurs portables et autres appareils trop puissants pour être branchés sur l’une des 6 prises USB (dont 2 à l’arrière) qui équipent le Kia EV6. Elle accepte jusqu’à 3,7 kW de puissance cumulée.

Un adaptateur à brancher sur le port de recharge du véhicule. Pratique pour les appareils extérieurs (outillage, barbecue…), cet adaptateur présente un port type-2 mâle d’un côté et type E/F femelle de l’autre (prise domestique). Un petit bouton poussoir ON/OFF permet de couper ou activer le courant et une trappe refermable protège l’embout de l’appareil branché. Comme la prise située dans l’habitacle, l’adaptateur peut supporter une puissance de 3,7 kW. Attention : il s’agit d’une limite applicable à l’ensemble du système V2L. Vous ne pouvez donc pas appeler la puissance maximale simultanément sur les 2 supports.

Sachez que l’adaptateur peut également recharger un autre véhicule électrique (via son câble de recharge domestique). C’est idéal pour dépanner une voiture en panne d’énergie, surtout si l’on a du temps devant soi ! En effet, la puissance étant relativement faible, le véhicule dépanné ne peut gagner qu’une vingtaine de kilomètres d’autonomie par heure de charge.

Que se passe-t-il lorsqu’on dépasse la puissance maximale ?

Pour activer la fonction V2L, le Kia EV6 doit être évidemment allumé et sa clé rester dans l’habitacle ou à proximité. Lorsqu’un appareil est branché, une bulle d’information apparaît à droite du tableau de bord et indique la puissance soutirée en kilowatts. Pour notre test, nous avons branché trois appareils électriques via l’adaptateur : un toaster à paninis de 750 W, un chauffage d’appoint soufflant de 2 000 W et un pistolet thermique de 1 000 à 2 000 W.

Le V2L a fonctionné conformément à ses spécifications. En sélectionnant la puissance maximale du pistolet thermique (2 000 W, soit 4 750 W au total), le système a automatiquement coupé le courant. Pour le réinitialiser, il a été nécessaire d’éteindre le véhicule puis de remettre le contact. En abaissant la puissance du pistolet thermique à 1 000 W (soit 3 750 W au total), le V2L est resté actif.

Environ 17 heures d’autonomie à pleine puissance

Nous n’avons naturellement pas pu vider entièrement la batterie, chargée à 91 % au moment du test. L’accumulateur du Kia EV6 peut en effet satisfaire environ 17 h d’utilisation du V2L à pleine puissance. Le système étant automatiquement désactivé lorsque le niveau de charge est inférieur à 20 %, la quantité d’énergie utilisable est d’environ 62 kWh.

Pour vous faire une idée, voici l’autonomie du système V2L du Kia EV6 (entièrement chargé) en fonction des appareils qui y sont branchés :

Appareil Autonomie
Réfrigérateur-congélateur 270 L 86 jours
Tondeuse à gazon professionnelle 44 heures
Ballon d’eau chaude 200 L 26 heures
Télévision 4K 164 cm 172 jours
Grand barbecue électrique 25 heures
Chauffage soufflant 2000 W 31 heures
Climatiseur mobile 300 m3/h 82 heures

 


En savoir plus sur le véhicule Kia EV6

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre