| Sur
11 novembre 2019 20:28

Nouvelle Skoda Octavia : la berline tchèque passe à l’hybride

Par Michaël TORREGROSSA

Révélée ce lundi 11 novembre, la nouvelle et quatrième génération de la berline de Skoda se décline pour la première en motorisation hybride rechargeable.

Célébrant cette année ses 60 ans d’existence, le best-seller mondial de Skoda se renouvelle. Officiellement présentée ce lundi 11 novembre lors d’un événement organisé par le constructeur à Prague, l’Octavia se décline pour la première fois en version hybride rechargeable.

Reprenant le sigle iV qui désigne les modèles branchés du constructeur, cette Octavia hybride rechargeable hérite de la mécanique embarquée à bord de la nouvelle Golf GTE. Alors que la compacte allemande se décline désormais deux versions hybrides rechargeables, la berline tchèque n’aura toutefois droit qu’à la seule configuration de 204 chevaux. Pilotée par une boite automatique à six rapports (DSG6), celle-ci fait appel à un moteur essence 4 cylindres de 1.4 TSI de 156 chevaux (115 kW) couplé un moteur électrique de 102 chevaux (75 kW).

Identique à celle embarquée à bord de la nouvelle Golf, la batterie de la Skoda iV offre 13 kWh de capacité pour une autonomie annoncée à 55 km en cycle WLTP.

Coup de jeune

Outre l’introduction de nouvelles motorisations, l’arrivée de cette nouvelle Octavia est aussi l’occasion pour le constructeur de dépoussiérer son modèle phare.

A l’extérieur, les changements apportés sont relativement limités et se résument à l’apparition d’une nouvelle calandre, à de nouveaux blocs optiques à l’avant et à des feux arrière plus affinés. Les dimensions évoluent légèrement. Par rapport à sa devancière, la nouvelle Octivia gagne 2,2 centimètres (4,69 m) en longueur et 1,5 cm en largeur (1,83 m). Une façon pour le constructeur d’améliorer son habitabilité. Alors que l’espace pour les jambes à l’arrière progresse de 7,8 centimètres, le coffre gagne également légèrement en volume et grimpe jusqu’à 600 litres pour la version berline et 640 litres pour le break. Attention : en raison de la présence de la batterie, la version hybride rechargeable n’ira pas aussi loin avec un volume de chargement limité à 450 litres sur la berline et à 470 sur le Combi.

A l’intérieur, le constructeur introduit notamment un volant à deux branches inédit. Entièrement redessinée, la planche de bord intègre un écran tactile pouvant atteindre jusqu’à 10 pouces de diagonale. Également renouvelée, l’instrumentation numérique est complétée par un nouveau dispositif d’affichage tête haute.

Lancement en 2020

Second modèle hybride rechargeable de la marque tchèque après la Skoda Suberb iV, la nouvelle Skoda Octavia iV entamera sa commercialisation au premier trimestre 2020. Si son prix n’est pas encore connu, il devrait se situer sur le haut du panier.

Michaël TORREGROSSA

Passionné de technologies et d’innovations, Michaël s'intéresse aux véhicules électriques et hybrides depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, il élargit son spectre à l’ensemble des énergies alternatives (GNV, GPL, hydrogène, éthanol etc…) et à tous les enjeux liés à la mobilité.

Etiquettes : Skoda

Lire les commentaires

  • la premiumisation de skoda continue... les prix augmentent avec... c'est aussi risible que chez peugeot qui s'affiche à 10000 balles de plus que citroën pour les mêmes moteurs et châssis...

  • Masse non indiquée évidemment.
    Quel niveau de pollution selon norme Euro 7 selon demande ICTT intégrant les particules d'abrasion ?
    L'indiquer ce serait faire du vrai journalisme.

  • 450 l pour la berline hybride ??? La ioniq hybride fait 456l. Franchement très déçu de Skoda sur ce point.

  • et on voit des prises USB-C, un afficheur tête haute, un régulateur prédictif... et les phares matrix déjà vus sur la Superb, prometteuse! vivement une version BEV.

  • Musk a lancé le style tout écran .
    tous les constructeurs suivent .
    skoda n’y échappe pas .
    merci qui !

    • Tous les constructeurs mettent chaque année un peu plus de fonctions sur les écrans.
      Skoda suit le mouvement mais on voit sur les photos que les commandes d'aération - clim restent en traditionnel sous l'écran central.
      Idem les commandes de phares en tradi en bas à gauche.
      Idem plein de fonction boutons sur le volant (régul vitesse, téléphone ? ...)
      Idem les commandes de vitrages et rétroviseurs (sur la portière)
      Idem les essuie glace avec un commodo
      Et l'écran reste intégré au tableau de bord (plutôt joliment d'ailleurs).

      Tesla reste au contraire le seul à avoir fait le saut du gros écran central qui fait tout et zéro bouton à côté.
      Avec une intégration écran pas hyper design - la faute à un écran immense.

      Donc justement soit les concurrents de Tesla n'ont pas encore eu le temps de copier - trop lents ces dinosaures - soit leurs tests clients disent que ce n'est pas une super idée.

      Perso quand j'achète un four micro onde, un lave linge, un lave vaisselle, un frigo, une chaîne Hifi, des volets roulants télécommandé, etc ... , je privilégie la version qui fait tout avec 2 ou 3 boutons. Les écrans avec pleins de menus et sous menus qui proposent 1 000 fonctions dont les 2 - bien cachées - que tout le monde utilise tout le temps, ça m'exaspère. Après chacun ses goûts..

      • euh, non justement la clim est sur l'écran tactile
        ... les quelques boutons physique c'est genre mode de conduite, verrouillage des portes, warning, degivrages.
        les boutons sur le volant, perso c'est quand même mieux que d'avoir a glisser furieusement la bille droite de la model3 pour incrémenter de 10km le régulateur.

    • au moins ils ont gardé les ouies de ventilation que chacun peut diriger ou fermer... grand luxe face à la model3 😉

Ce site utilise les cookies.