Nouvel étiquetage européen pneu

À partir du premier novembre 2012, un nouvel étiquetage sera obligatoire pour la commercialisation de pneumatiques. À la manière des étiquettes dans l’électroménager, il permet d’évaluer les performances de chaque produit.

L’objectif de ce nouvel étiquetage est d’accroître la sécurité ainsi que l’efficacité environnementale et économique du transport routier. Pour cela, il a pour but de mettre en valeur des pneus les plus économes en carburant, proposant une sécurité optimale et avec un faible niveau sonore.



L’intérêt de ce troisième facteur est assez discutable, notamment si on se place du point de vue du consommateur. À la place d’une mesure de performance en terme de bruit, je crois qu’il aurait été plus logique d’évaluer la longévité des pneumatiques qui a un impact direct sur le portefeuille des clients mais aussi sur l’environnement.

Toujours est-il que cette nouvelle étiquette évalue les pneus selon 3 critères mesurables :

- L’efficacité en carburant ;
- L’adhérence sur sol mouillé ;
- Le bruit de roulement externe des pneumatiques.

Là où cet étiquetage est « limite », c’est que ce sont les fabricants de pneus et les importateurs qui déclarent les résultats, sur la base de leurs tests et selon des méthodes qui ont été définies et normées. Une vérification sera faite par les services spécialisés de chaque pays européen, mais il est à peu près certain que tous les modèles de pneus ne pourront pas être contrôlés… Il est également regrettable qu’aucune obligation d’affichage ne soit imposée aux constructeurs lors de la vente d’une voiture neuve…

Dans tous les cas, cet affichage va dans le bon sens pour permettre aux consommateurs de comparer et de choisir les pneus les plus efficaces en matière de consommation de carburant. Pour bien comprendre les enjeux de ce choix, je vous propose de regarder cette vidéo fournie par Michelin et plutôt bien faite :

Tous les pneus fabriqués à partir du 1er juillet 2012 devront porter ce nouvel étiquetage, qui sera ensuite obligatoire pour tous les pneus commercialisés à partir du 1er novembre 2012.

Pour vous, quel sera le facteur de choix premier ? L’économie d’énergie ou la sécurité ? Est-ce que le bruit entrera en compte quand vous comparerez ? Pour part, ce sera dans l’ordre : freinage sur route mouillée, sécurité, longévité (même si il n’y a pas de critère sur l’étiquette)… et le bruit très loin derrière…