Audi, BMW, Daimler, Porsche, Volkswagen… à l’origine du consortium Ionity, certaines marques bénéficieront de tarifs préférentiels sur le réseau de charge ultra-rapide. Un avantage conditionné à la souscription d’un abonnement.

Annoncée ce jeudi 16 janvier, la nouvelle tarification du réseau Ionity a provoqué l’ire de nombreux internautes qui n’ont pas manqué de dénoncer le tarif abusif pratiqué par l’opérateur. Jusqu’ici limité à 8.00 €/session de charge, celui-ci passera à un tarif au kWh à compter du 31 janvier 2020 avec un prix annoncé à 0,79 €/kWh. Cela équivaut à un « plein » à 47 € pour 60 kWh délivrés et 79 € pour 100 kWh. Un tarif qui tend à rapprocher l’électrique des carburants conventionnels.  Du moins pour les longs trajets.

Tarif préférentiel à partir de 0,29 €

La bonne nouvelle, c’est que toutes les marques n’auront pas à payer le tarif « plein ». Celles ayant financé le déploiement du réseau auront droit à des tarifs préférentiels, ce qui parait plutôt logique. Chez Audi, les clients pourront ainsi bénéficier d’un tarif à 0,31 €/kWh mais à condition de souscrire au badge du constructeur, facturé 17,95 €/mois (premier année d’abonnement offerte). Idem chez Porsche qui propose le même tarif au kWh mais avec un abonnement annuel à 179 euros offert les trois premières années. Pour les gros rouleurs, le prix du plein devient ainsi plus raisonnable. Qu’il s’agisse de la Taycan ou du e-tron, le tarif pour une charge tombe à moins de 30 euros.

Pour les autres constructeurs, la communication est floue et nos recherches s’apparentent à une véritable session de spéléologie. Comme nous n’avons pas pu recouper toutes les informations, les tarifs listés ci-dessous sont donc à prendre au conditionnel. Selon le compte Twitter d’eMobly, Volkswagen serait la seule marque à conserver une facturation au forfait (8,40 €/session) tandis que BMW et Daimler bénéficieraient d’un tarif respectif de 0,30 et 0,29 €/kWh. Si on imagine qu’un abonnement viendra s’y greffer, nous n’avons pas d’information quant aux montants pratiqués et sommes en train de contacter les constructeurs pour tenter d’y voir plus clair.

Ayant rejoint le réseau il y a quelques mois, les marques coréennes Hyundai et Kia devraient elles aussi bénéficier de tarifs réduits mais à des conditions peut-être moins favorables que les constructeurs à l’origine du consortium.

MarqueAbonnementTarif
Audi17,95 €/mois (1 an offert)0,31 €/kWh
BMWnc0,30 €/kWh
Daimlernc0,29 €/kWh
Hyundaincnc
Kiancnc
Porsche179 €/an (3 ans offerts)0,33 €/kWh
Volkswagennc8,40 €/session
Autres marquesnon0,79 €/kWh

Offert les trois premières années et ensuite facturé 179 €/mois, le « Porsche Charging Service » permettra de bénéficier d’un tarif à 0,33 €/kWh sur le réseau Ionity

Une communication chaotique

Au final, la communication de Ionity est un cas d’école et un très bon exemple de ce qu’il ne faut absolument pas faire en marketing.

En se contentant d’annoncer un tarif brut sans en préciser les nuances, Ionity s’est mis maladroitement à dos une grosse partie de la communauté. Pour les futurs utilisateurs, c’est aussi la douche froide. Dans les commentaires de notre premier article, certains n’ont pas hésité à indiquer qu’ils comptaient abandonner leur projet d’achat compte tenu des nouveaux tarifs pratiqués. Une communication chaotique que l’opérateur et ses partenaires vont devoir rattraper tant bien que mal. On leur souhaite bien du courage !