nikola-motor-nikola-one-camion-hydrogene

Aux Etats-Unis, Nikola Motor vient de révéler un premier prototype de son poids-lourds électrique à hydrogène. Autonomie annoncée : près de 2000 kilomètres !

C’est à Salt Lake City, dans l’Utah, que le jeune constructeur Nikola Motor vient de présenter le Nikola One, un prototype de poids-lourds électrique alimenté à l’hydrogène. Animé par six moteurs électriques totaliant 1000 chevaux de puissance et 2700 Nm de couple, le Nikola One se positionne comme la Tesla des camions un 0 à 100 km/h franchi en 30 secondes contre 60 pour un camion diesel équivalent.

Publicité


La pile à combustible du Nikola One vient alimenter un pack batteries de 320 kWh autorisant entre 1300 et près de 2000 kilomètres d’autonomie avec un plein.

nikola-one-poids-lourds-hydrogene

Usine à venir

Sur le plan industriel, Nikola Motor prévoit la construction d’un site de production dans les mois à venir qui contribuera à créer des « milliers d’emplois ». En discussions avec plusieurs états américains, le constructeur officialisera l’emplacement de ce site dans le courant du premier semestre 2017.

Lors de la cérémonie de lancement, le patron et fondateur de Nikola Motor, Trevor Milton, a également indiqué vouloir s’impliquer dans la création d’un réseau de stations à hydrogène réparties entre le Canada et les Etats-Unis et prévoit de débuter la construction de ses premières stations en janvier 2018.

En attendant, le constructeur a d’ores et déjà ouvert son carnet de commandes,  proposant une formule de leasing sur 72 mois incluant la garantie, la maintenance et un ravitaillement illimité sur ses stations. S’il ne précise pas les noms de ses premiers clients, le constructeur annonce avoir généré près de 3 milliards de dollars de réservations. Reste maintenant au constructeur à valider l’essai en parvenant à industrialiser son modèle et à déployer les infrastructures nécessaires. La route est encore longue…

 

 

Publicité