mercedes-eq-mondial-01

Au Mondial de l’Automobile, Automobile-Propre a pu s’entretenir avec Marc Langenbrinck, PDG de Mercedes France. L’occasion de revenir sur les ambitions électriques du constructeur avec sa toute nouvelle marque Mercedes EQ.

10 modèles électriques d’ici 2025

« Nous pensons que la voiture électrique est le futur de l’automobile » nous explique Marc Langenbrinck, PDG de Mercedes France. « Nous sommes tous d’accord que si nous voulons réaliser cette vision zéro émission, il nous faut recourir à une technologie électrique. En 2025, nous voulons avoir 10 modèles électriques. C’est la raison pour laquelle nous avons un concept qui représente une architecture propre à la technologie électrique chez Mercedes et introduit une marque, Mercedes EQ, qui représente cette philosophie ».



Un esprit start-up

« Ingénieurs, cadres, vendeurs etc… nous avons intégré toute la chaine de valeur en un seul noyau qui va être le moustique qui va faire bouger l’éléphant et nous donner la rapidité pour réaliser cette vision. Si 5000 à 10000 personnes sont mobilisées, nous gardons une philosophie start-up : peu de hiérarchie, beaucoup de rapidité, un fort degré d’innovation ».

Le choix du SUV

Pour Mercedes, le concept révélé à Paris préfigure un modèle qui sera lancé d’ici trois ans.

« Nous avons délibérément choisi un SUV qui n’est peut-être pas le premier choix logique car les SUV sont plutôt forts en consommation. Nous voulons justement prouver qu’il est possible de rouler zéro émission avec un SUV avec des performances, de l’espace, de la sécurité. Ce sera notre premier produit en 2019-2020 » commente Marc Langenbrinck.

Mercedes EQ : concept électrique au Mondial de l'Auto

Pour Mercedes, le concept électrique présenté à Paris préfigure un modèle dont le lancement interviendra en 2019-2020.

Objectif : 25 % de ventes électriques en 2025

Présent sur le marché depuis 9 ans avec les premières Smart électriques, Mercedes compte également dans son offre « branchée » la Classe B électrique et 7 véhicules « plug-in » hybrides.

« Nous sommes déjà en première ligne et nous voulons, en 2025, avoir 25 % de nos ventes en voiture électrique pour réaliser cette vision zéro émission ».

 Retrouvez ci-dessous l’intégralité de notre interview en vidéo.